Il devrait y avoir un grand nom au centre de l'attaque du LOSC face à Clermont. Avec la suspension du vétéran turc Burak Yilmaz et la probable mise au repos de l'homme en forme de l'attaque de Lille, Jonathan David, très sollicité avec le Canada, l'Américain Timothy Weah pourrait avoir une occasion de pointer le bout du nez samedi.
Suivez une année complète de sport et d’événements sur Eurosport pour 69,99 euros !
Le fils de George Weah n'a toujours pas marqué cette saison. Mais petit à petit, il impose sa présence dans l'effectif: il a disputé sept des neuf premières journées de Ligue 1, ses deux absences étant imputables à une blessure à la cuisse. Et il a adressé des passes décisives à David lors des deux derniers matchs du LOSC, conclus par des victoires contre Strasbourg (2-1) et Marseille (2-0), démontrant une entente nord-américaine prometteuse.
Ligue 1
Le Stade Rennais stoppé, Lille relancé
HIER À 21:55
Comme David, qui a joué un rôle central dans les bons résultats du Canada en qualifications du Mondial-2022, Weah, 21 ans, a disputé trois matches avec sa sélection dont un contre le Costa Rica (2-1) dans la nuit de mercredi à jeudi. Mais il a moins joué que le Canadien et sera un des atouts d'une équipe lilloise diminuée en Auvergne, puisque David n'est revenu que vendredi du Canada.

Fragilité clermontoise

"On verra comment il a récupéré, tant qu'on ne sait pas comment il se sent... Il a fait deux matches comme titulaire et un comme remplaçant et il n'a pas eu un temps de jeu énorme à la différence de 'Jona'", a expliqué l'entraîneur Jocelyn Gourvennec dont l'équipe reste sur trois victoires consécutives qui lui ont permis de se replacer au classement (8ème à quatre points du deuxième).
David, meilleur buteur nordiste, qui a inscrit cinq de ses six buts en championnat lors des trois derniers matches, a en effet disputé trois matches presque en intégralité avec sa sélection. "Quand un joueur est plus fatigué, on le gère bien. On fait attention", a souligné le technicien lillois au sujet de son jeune attaquant canadien (21 ans).

Jonathan David s'est à nouveau illustré lors de la 9e journée de Ligue 1, en inscrivant un doubé face à Marseille (2-0)

Crédit: Getty Images

Weah réalise un début de saison très intéressant malgré une blessure à une cuisse qui l'a éloigné des terrains durant trois semaines en fin d'été. Percutant et très en jambes, il réalise de bonnes prestations qu'il débute ou qu'il entre en cours de match. Et la fragilité de la défense clermontoise, qui a encaissé quinze buts lors des cinq derniers matches (engrangeant deux points faméliques), pourrait l'aider dans sa tâche.

"Beaucoup d'enthousiasme"

"Il apporte beaucoup de vitalité, c'est un garçon très vivant, son énergie est communicative, a affirmé Gourvennec. Il a eu sa période d'un mois où il a été blessé mais il est bien revenu. C'est un garçon qui est encore très jeune, il n'a que 21 ans, il ne faut pas l'oublier." "Ses qualités, son profil et sa personnalité sont très importants pour l'équipe. Il est très dynamique, très à l'écoute. Il apporte son envie, il en a beaucoup, il a beaucoup d'enthousiasme et quand c'est communicatif, c'est bien pour le groupe", a ajouté l'entraîneur nordiste.
Sur la pelouse du promu clermontois, Gourvennec, privé du latéral gauche mozambicain Reinildo (suspendu), devrait relancer Yusuf Yazici, en difficulté depuis plusieurs semaines et qui a vu son temps de jeu fondre à mesure que le Losc redressait la barre. Peu utilisé en sélection turque, le polyvalent milieu offensif, qui devrait évoluer en attaque dans le 4-4-2 lillois devra saisir sa chance sous peine de devoir s'habituer au banc de touche alors que le calendrier sera encore chargé jusqu'à la prochaine trêve internationale avec notamment deux matches de Ligue des champions face à Séville et un déplacement périlleux sur la pelouse du Paris SG, leader de Ligue 1.

Rami, Ramos : Troyes et le PSG se sont-ils fait avoir ?

Ligue 1
Lens n'y arrive plus et bute sur Clermont
HIER À 21:54
Ligue 1
"Un match de merde sur une pelouse de merde" : Soupe à la grimace au LOSC
27/11/2021 À 19:49