"Nous voulons rester nous-mêmes sur le jeu, les valeurs, les dirigeants, les relations avec notre environnement et les fidèles qui nous ont soutenus", explique à l'AFP Jérôme Champagne, conseiller du président suisse Ahmet Schaefer.
Le club auvergnat, qui va disputer sa première saison dans l'élite du football français, n'aura guère de temps pour prendre ses marques. Après un premier déplacement à Bordeaux, une échéance déjà cruciale se présentera dès le 15 août avec la réception de l'autre promu, Troyes. Une victoire face aux Troyens paraît importante pour la confiance avant de jouer chez le cador Lyon, lors de la 3e journée.
Clermont recevra bien dans son stade Gabriel-Montpied où les aménagements pour être en conformité avec les exigences de l'élite ont été menés tambour battant pour être prêt le jour J. La capacité a été portée à 13.000 places. "C'était une priorité", souligne M. Champagne.
Ligue 1
Rennes passe un 6-0 à Clermont, Ben Yedder enfonce les Verts
22/09/2021 À 18:55

Angers, le modèle à suivre

Fort d'un nombre record d'abonnés (8.735), auxquels s'ajouteront les ventes "jour de match" avec des prix dans la fourchette basse de la Ligue 1, l'équipe auvergnate est quasiment assurée de jouer devant des tribunes affichant complet dans cette ville de rugby.
Pour réussir ses débuts en élite, le club clermontois, propriété d'Ahmet Schaefer (39 ans) depuis 2019, a renforcé son personnel administratif via des contrats à durée déterminée (CDD) mais aussi ses équipes de sécurité. Sportivement, le CF63 veut conserver la philosophie de jeu qui l'a portée vers l'élite et s'inspirer du modèle d'Angers, monté en 2015 et qui s'est maintenu jusqu'à présent.
L'entraîneur Pascal Gastien (57 ans), nommé deux fois meilleur entraîneur de Ligue 2 (2019, 2021), qui va découvrir la Ligue 1, a confié avoir contacté plusieurs entraîneurs de l'élite dont Stéphane Moulin, artisan de l'accession du SCO en L1 en 2015
"J'aborde la saison avec beaucoup d'humilité. J'étais très concentré sur la L2. Je regarde beaucoup de matches de Ligue 1 de la saison dernière. J'ai contacté d'autres entraîneurs qui ont eu un peu le même parcours que moi pour savoir comment ils avaient fonctionné, ce qui changeait entre les deux niveaux", a confié Gatien au cours d'une émission diffusée sur RMC Sport, le 20 juillet.

Six à sept recrues

Dès la mi-mars, Ahmet Schaefer avait confié au quotidien La Montagne son souhait de s'appuyer sur l'effectif qui a permis au club de monter. Tous ces joueurs sont encore sous contrat et notamment le buteur formé au club Mohamed Bayo. "Nous avons envie de continuer avec ce groupe qui marche tellement bien. Une troisième saison en commun ferait gagner du temps dans la préparation et il y a cette énergie positive qui pourrait se manifester dans les premiers matches", avait-il dit.
Mais l'effectif sera complété par six ou sept recrues. Deux joueurs sont déjà arrivés libres : l'arrière latéral sénégalais Arial Mendy (Servette FC Genève) et l'attaquant kosovar Elbasan Rashani (BB Erzurumspor/Turquie). Et compte-tenu de la situation financière tendue pour de nombreux clubs du fait des crises sanitaires et des droits TV, Clermont espère saisir des opportunités, sous forme de prêts, avec option d'achat en cas de maintien, ou des transferts peu onéreux.
Il faudra faire preuve de justesse dans les recrutements car le budget du club ne sera que de 20 millions d'euros contre 11 millions la saison dernière (11e de Ligue 2). Il tient compte de l'augmentation à venir des recettes de billetterie, des partenariats et de la vente de produits dérivés mais aussi des droits TV. Pour les revenus liés au classement : les dirigeants ont misé sur une 17e place finale.
Ligue 1
80 millions d'euros pour ça ? Rennes, retour sur investissement décevant
21/09/2021 À 21:46
Ligue 1
Paris amoindri mais Paris facile
11/09/2021 À 16:52