Lyon a été sans pitié. Malgré l'absence d'ultras en réponse à l'élimination face à West Ham en Ligue Europa, les joueurs de Peter Bosz ont écrasé des Bordelais transparents ce dimanche au Groupama Stadium (6-1), lors de la 32e journée de championnat. Karl Toko-Ekambi (26e, 68e) et Moussa Dembélé (20e, 92e) ont tous les deux marqué un doublé. Lyon remonte à la 8e place avec 49 points et peut encore rêver d'Europe. Bordeaux reste de son côté 19e, à trois points de Clermont, désormais barragiste.
Le film du match l Le classement l Les résultats
Certes, Lyon a montré de l'intensité, certes, les Gones ont fait preuve de justesse technique et redressé la tête après leur désillusion face à West Ham, mais l'histoire de ce match est avant tout celle du naufrage bordelais. Après un début de match correct, les Girondins ont cédé une première fois sur une belle tête de Moussa Dembélé après un centre de Malo Gusto (20e, 1-0), avant de complètement craquer.
Ligue 1
Malacia à l'OL, c'est comme si c'était fait
25/06/2022 À 18:36

Lyon à 5 points de la quatrième place

Sur le deuxième but, Gaëtan Poussin s'est rendu coupable d'une erreur rare à ce niveau en dévissant un dégagement, prolongé dans le but par Karl Toko-Ekambi (26e, 2-0). Ce but gag a ouvert cinquante minutes désastreuses des visiteurs. Que ce soit sur le troisième but de Lucas Paqueta (34e, 3-0), l'enchaînement magnifique de Romain Faivre après seulement dix secondes de jeu en deuxième période (46e, 4-0) ou le doublé de Toko-Ekambi (5-1, 68e), les Bordelais n'ont plus mis aucune intensité dans les duels, et concédé des occasions à chaque offensive lyonnaise.
Les dix dernières minutes plus réussies des hommes au scapulaire, avec notamment le but de Sékou Mara sur penalty après une bonne entrée (5-1, 85e), ne changent rien à leur situation. Car Moussa Dembélé a tout de même pu alourdir la marque dans le temps additionnel sur une erreur grossière de relance (6-1, 92e), car Bordeaux a la pire défense de Ligue 1 depuis plus de 50 ans avec 77 buts encaissés en 32 matchs. L'embellie des deux dernières semaines aura été courte, et les Girondins sont 19e à trois points de la place de barragiste de Clermont.
Côté lyonnais, la fin de saison reste ouverte. Les Gones sont à 5 points de Nice, quatrième, et même à 7 points de Rennes, troisième. L'Europe est donc encore jouable, mais il faudra montrer à chaque match la qualité de jeu développée ce dimanche. Ils en l'auront l'occasion face à Brest mercredi prochain (21h00). Pour le moment, l'incendie est maîtrisé du côté des Gones.
Transferts
La génération dorée de l'OL est-elle passée à côté d'un plus grand destin ?
08/06/2022 À 13:37
D1 Arkema
Coup dur pour Lyon, Macario sera absente six mois
05/06/2022 À 18:57