Il a vécu un cauchemar. Une boulette, énorme, six buts encaissés et puis tout un stade, heureusement pour lui clairsemé, qui s'est moqué de lui sur chaque intervention. Il fallait du courage pour venir s'expliquer sitôt le match achevé. Pourtant Gaëtan Poussin, le gardien des Girondins, a tenu à assumer sa prestation calamiteuse au micro de nos confrères d'Amazon Prime après la débâcle des Bordelais à Lyon (6-1) ce dimanche après-midi. "Je ne vais pas y aller par quatre chemins : la défaite est pour moi, a annoncé le portier qui s'est présenté de lui-même au micro. J'ai fait l'erreur à 2-0, j'ai mis un coup de blues à toute l'équipe."
En cause, une relance complètement ratée directement sur la tête de Toko-Ekambi. Cette grossière erreur, alors que Poussin n'était pas sous pression, a effectivement plongé Bordeaux dans le noir total : "A 1-0, on est encore dans le match, a-t-il continué. Je l'assume, je suis un homme." Doublure de Benoît Costil, Poussin a pris du galon depuis l'arrivée de David Guion mais cette rencontre ne donne pas du crédit au choix du nouveau coach. Même si Poussin, qui n'avait joué qu'un match de L1 avant cette saison, n'est pas le seul responsable de la gigantesque déroute girondine. Bordeaux a encore encaissé 6 buts ce dimanche, 77 en tout depuis le début de saison (!).
Ligue 1
Malacia à l'OL, c'est comme si c'était fait
25/06/2022 À 18:36

Moussa Dembélé (Lyon), buteur lors de la démonstration face à Bordeaux

Crédit: Getty Images

Niang : "Je ne suis pas inquiet pour le maintien"

C'est d'ores et déjà le troisième pire total sur une saison dans l'histoire de la L1 et il reste encore six journées pour battre le triste record de Troyes (83 buts encaissés). L'état d'urgence est décrété chez le 19e de Ligue 1 même si tous les joueurs ne semblent pas avoir pris la mesure du danger et de la nécessité de vite réagir. Ainsi, à la pause, alors que Bordeaux était déjà à la dérive (3-0), Mbaye Niang, l'attaquant de Bordeaux fantomatique ce dimanche, n'a pas semblé saisir la réalité qui rattrape les Bordelais : "Je ne suis pas inquiet pour le maintien, comme je l'ai toujours dit." Une sortie ubuesque alors que Bordeaux n'a plus son destin en main et que le barragiste, Clermont, pointe à trois longueurs.

Comment l'OL a pu tomber aussi bas ? "Aulas a trop écouté ses tribunes"

Bordeaux doit vite réagir car une nouvelle désillusion ce mercredi face à Saint-Étienne, 17e à quatre points, fragiliserait assez nettement son futur en Ligue 1. "Je vais rebondir avec toute l'équipe, a promis Poussin. Mercredi, il ne va pas falloir rigoler face à eux." Ne pas rigoler certes, mais serrer les rangs surtout. Les Girondins ne s'en sortiront pas en ouvrant les vannes tous les week-ends. "Je ne pensais pas que l'on pouvait descendre aussi bas, s'est inquiété David Guion. Je m'interroge sur ces faiblesses individuelles et ce manque de remise en cause." Pas de doute, Bordeaux est au plus mal.
Transferts
La génération dorée de l'OL est-elle passée à côté d'un plus grand destin ?
08/06/2022 À 13:37
D1 Arkema
Coup dur pour Lyon, Macario sera absente six mois
05/06/2022 À 18:57