Il n'y a pas qu'à Paris que la concurrence des gardiens fait rage. A Marseille aussi. Alors que Mauricio Pochettino n'a pas encore tranché qui de Keylor Navas et Gianluigi Donnarumma sera son numéro 1 pour cette saison, Jorge Sampaoli, à plus de 770 kilomètres de là, lui, assume délibérément de ne pas faire de choix. Samedi, par exemple, l'entraîneur de l'OM n'a pas hésité à reléguer Steve Mandanda sur le banc, pour titulariser Pau Lopez à son poste.

Notre carnet de notes du mercato de L1 : perfection parisienne, flair de l'OM et déprime stéphanoise

De son côté, l'international français n'aurait pas vraiment apprécié ce choix. Selon L'Equipe, Sampaoli l'aurait prévenu quelques heures avant le coup d'envoi. Le tout au cours d'un entretien plutôt court. Surpris, Mandanda pensait avoir fait taire les débats après son bon début de saison. Raté. Son entraîneur a toujours plaidé pour une rotation de des portiers, d'où l'arrivée de Lopez cet été. Il désire également un gardien qui participe au jeu et puisse ressortir proprement sur sa première relance.
Ligue 1
Maracineanu : "Je ne suis pas pour l'interdiction des supporters en déplacement"
IL Y A 2 HEURES
"Concernant la concurrence avec Steve Mandanda, on va voir justement dans cette concurrence qui est le meilleur. On pense que la concurrence élèvera le niveau des deux gardiens et quand on a une concurrence de ce niveau, deux bons gardiens, on aura sûrement un bon gardien dans les buts de l'Olympique de Marseille cette saison", expliquait Jorge Samapoli début août. Reste à choisir lequel.
Ligue 1
Incidents de mercredi : tribune fermée à Angers et déplacements suspendus pour les fans de l'OM
IL Y A 4 HEURES
Ligue 1
Les supporters de l'OL de nouveau interdits de déplacement à St-Etienne
IL Y A 7 HEURES