C’était certes un secret de Polichinelle. Mais il l’a tout de même levé. Kylian Mbappé a affirmé qu’il avait demandé à quitter le Paris Saint-Germain lors de l’été, dans des entretiens accordés à RMC et L’Equipe, diffusés à partir du 4 octobre. Depuis cette double sortie médiatique, l’international français a joué deux matches, avec les Bleus. Mais aucun avec le PSG. Il va y remédier ce vendredi lors de la réception d’Angers (21h). Avec une certaine pression sur les épaules.
En équipe de France, la situation était différente. Mais l’atmosphère également particulière. Parce qu’il avait, aussi, été question d’un certain blues vis-à-vis de sa sélection nationale, dans les colonnes de L’Equipe. Voire même de l’hypothèse de mettre sa carrière tricolore entre parenthèses, d’après Le Parisien. Cela lui aurait traversé l’esprit durant 48h dans la foulée du fiasco de l’Euro. Kylian Mbappé avait l’opportunité de balayer ce doute infime sur son implication au sein des Bleus. Il l’a saisie.
Ligue 1
Pochettino y croit encore pour Mbappé : "Tout peut arriver"
14/10/2021 À 08:13

Il a eu tout bon avec l’équipe de France

En demi-finale de Ligue des Nations, il y a huit jours face à la Belgique, il a marqué sur penalty. Comme pour exorciser les démons de la séance de tirs au but face à la Suisse, où son raté avait précipité l’élimination française, dès les huitièmes de finale du grand rendez-vous continental. Ajoutez à cela l’impression que la somme d’individualités qu’il forme avec Karim Benzema et Antoine Griezmann est en passe de devenir un tout, et vous obtenez une performance rassurante.
Puis dimanche dernier, le sang-froid dont il a fait preuve en finale contre l’Espagne, au moment d’inscrire le but vainqueur, a été éclipsé par la polémique concernant sa position de hors-jeu, ou non. Mais son flegme à cette occasion n’en reste pas moins remarquable. Kylian Mbappé avait parlé. Il a agi. C’est donc maintenant avec un maillot du PSG qu’il va devoir le faire.

"Mbappé a été au coeur de tout" : Comment il a donné du sens au trio d'attaque

Le Parc lui en tiendra-t-il rigueur ?

Quel accueil le Parc des Princes va-t-il lui réserver, en ouverture de la 10e journée de Ligue 1 ? Contre Clermont le 11 septembre, son nom a d’abord été partiellement sifflé. Un but et un 4-0 plus tard, tout semblait oublié. Relativiser les "sifflets" en question était d’autant plus simple pour son coach, Mauricio Pochettino : "D'abord, je ne les ai pas entendus. Si c'est arrivé, je n'ai rien vu, rien entendu. La seule chose que j'ai vue, c'est une grande ovation à son égard quand il a tiré un corner."
La donne a légèrement changé. Les supporters parisiens pouvaient reprocher plusieurs choses à Mbappé, de ses envies de départ à son mutisme à ce sujet. Question mutisme, c’est réglé. Reste à savoir comment le fait d’assumer ce dessein d’ailleurs va être appréhendé dans les travées. Neymar est passé par là et la rancune du Parc n’a pas semblé bien tenace. Lionel Messi l’a aussi vécu, à Barcelone et dans un contexte certes différent, après son fameux "burofax" de l’été 2020.

Pas de Messi ni de Neymar face à Angers

Voilà qui unit en quelque sorte les trois superstars du PSG. Mais vendredi, une seule sera sur le pré : Kylian Mbappé, dont les deux compères ont joué il y a moins de 24h. De quoi braquer encore plus les projecteurs sur l’attaquant français de 22 ans, crédité de 4 buts et 5 passes décisives en 11 rencontres avec le Paris Saint-Germain cette saison, mais qui n'a plus marqué depuis six matches en club. Mauro Icardi sera aussi être de la partie. Lui qui a délivré Paris sur une offrande du prodige de Bondy, face à l’OL lors de la 6e journée.
Le vice-champion de France était alors invaincu. Il ne l’est plus, après avoir été battu 2-0 par Rennes, juste avant la trêve internationale. Un revers récent qui contribue à donner un enjeu (raisonnable) de rebond à la réception du SCO, 4e de L1, à 8 points du leader parisien. Cela ne reste qu’un match parmi tant d’autres pour le PSG, dont l’horizon à court terme est émaillé d’affiches bien plus prestigieuses. Mais pour Mbappé, c’est le match d’après.

Kylian Mbappé lors du match opposant le PSG à Clermont, le 11 septembre 2021, en Ligue 1

Crédit: Imago

Ligue 1
Tacle de Ramos, travail de remises de Neymar : extraits de l’entraînement du PSG
19/11/2021 À 15:59
Qualif. Coupe du monde
Anomalie réparée, quadruplé, collectif : Kylian Mbappé a-t-il réussi son meilleur match en Bleu ?
14/11/2021 À 00:55