Reims 3-1 Nantes

Les Nantais arrivaient dans une spirale positive avec deux victoires consécutives et sept buts inscrits lors des deux dernières journées. Résultat ? Les Canaris se sont fait surprendre par Reims au stade Delaune. Tout s’est joué en deuxième période grâce au coaching gagnant d’Oscar Garcia : un corner d’Alexis Flips, fraîchement entré en jeu, a atterri sur la tête de Thomas Foket (53e, 1-0).
Le film du multiplex
Ligue 1
Un sosie, un naufragé, un sacrifié et un héros : Les "4 Fantastiques" passés au crible
IL Y A 5 HEURES
Oui mais voilà, Moses Simon ne comptait pas laisser les Champenois s’imposer si facilement. Dès lors, le meilleur passeur de Ligue 1 s’est régalé avec un slalom dans la défense pour tromper Predrag Rajkovic (62e, 1-1). Garcia, lui, a de nouveau fait parler son flair pour donner à Hugo Ekitike de nouvelles minutes de jeu en Ligue 1. Bonne idée : l’avant-centre a inscrit un doublé grâce à un tir de près (72e, 2-1) et une frappe déviée (78e, 3-1).
  • Ce qu’on en retient : Reims sait marquer trois buts dans la même rencontre en Ligue 1. C’est la première fois que cela arrive cette saison.

Est-ce que le Qatar se cache derrière l'offre de rachat des Verts ? "La question doit se poser"

Troyes 1-1 Angers

Il y a de quoi l’avoir mauvaise pour l’ESTAC de Laurent Batlles. Dans les toutes dernières minutes de la partie, Walid El-Hajjam pensait donner les trois points de la victoire au promu en même temps qu’un premier succès à domicile cette saison, mais la VAR a finalement annulé ce but à la suite d’une faute de Levi Lumeka sur Paul Bernardoni. Rageant, tant les Troyens ont dominé cette rencontre.
En première période, Mama Baldé avait donné un avantage logique en profitant d’une erreur d’Angelo Fulgini pour débloquer son compteur but dans l’exercice 2021-2022 (22e, 1-0). Mais c’était sans compter sur un penalty obtenu par le SCO peu après l’heure de jeu et converti de sang froid par Thomas Mangani (65e, 1-1). Un partout, balle au centre, et Troyes a perdu ses illusions de victoire au stade de l’Aube.
  • Ce qu’on en retient : l’exclusion du capitaine Jimmy Giraudon dans les arrêts de jeu suite au but refusé à Troyes. Un excès d’énervement qui va s’avérer préjudiciable au prochain match…

Donnarumma vit mal sa situation ? "Qu'il s'en prenne à son agent plutôt qu'au PSG"

Brest 1-2 Metz

C’était le match de la peur dans cette 8e journée de Ligue 1. Brest, incapable de gagner sur ses dix-sept derniers rendez-vous en Ligue 1, a accueilli Metz, orphelin de victoire en championnat depuis dix-huit matches, avec la boule au ventre. Chahutés par Michel Der Zakarian cette semaine, les joueurs brestois ont concédé l’ouverture du score suite à un centre de Lamine Gueye conclu par Nicolas De Préville (26e, 0-1).
Dominateurs par la suite, les Finistériens ont gagné en confiance pour obtenir un penalty transformé par Romain Faivre (68e, 1-1). Mais cela n’a pas suffi : Fabien Centonze a profité de lacunes défensives adverses pour aller crucifier Brest (74e, 1-2) et offrir aux Grenats leur première victoire de la saison. Le coup de tonnerre est bien arrivé à Brest, désormais avant-dernier de Ligue 1 et virtuellement relégué.
  • Ce qu’on en retient : la mine des mauvais jours pour Michel Der Zakarian, peu inspiré au moment de faire sortir Faivre juste après son but égalisateur.
Ligue 1
Saint-Etienne écope d'un huis clos total contre Clermont... au minimum
IL Y A 9 HEURES
Ligue 1
Bayo, qui a présenté ses excuses, sera jugé en juin pour son accident de voiture
IL Y A 12 HEURES