Metz - Rennes : 0-3

La trêve n'a pas stoppé l'élan du Stade Rennais. Auteur d'une victoire remarquée face au PSG (2-0) avant les matches internationaux, les Rouge et Noir ont poursuivi sur leur lancée pour corriger Metz (0-3). Les Bretons se sont vite mis à l'abri en menant 3 à 0 en première période. Gaëtan Laborde en a profité pour marquer lors de son quatrième match de rang pour amener son compteur buts à sept (0-1, 24e). Et Kamaldeen Sulemana a ensuite régalé avec un but sublime (0-2, 37e) avant de voir Martin Terrier enfoncer le clou (0-3, 45e). Si Rennes a levé le pied après la pause et remonte à la 6e place, Metz n'a pas réussi à relever la tête et concède un nouveau revers, le sixième déjà. Classé 18e, le club messin reste englué dans les profondeurs du classement.
  • En bref : Rennes confirme son renouveau de belle manière. Bruno Génésio semble avoir trouvé la bonne formule.
Ligue 1
"Un match de merde sur une pelouse de merde" : Soupe à la grimace au LOSC
IL Y A 7 HEURES

Strasbourg - Saint-Etienne : 5-1

Strasbourg n'a pas fait de cadeau à Saint-Etienne. Sans victoire depuis deux matches, les Alsaciens sont repartis de l'avant de belle manière. En giflant les Verts, réduits à dix après l'expulsion de Zaydou Youssouf à la 44e. Si Maxime Le Marchand a ouvert le score, (1-0, 26e), les attaquants strasbourgeois en ont tous profité pour y aller de leur but : Kevin Gameiro (3-1, 69e), Ludovic Ajorque (5-1, 79e) et Habib Diallo (5-1, 85e) ont fait trembler les filets. Si Wahbi Khazri a réduit le score sur penalty (2-1, 45e), après avoir vu Zaydou Youssouf marquer contre son camp (2-0, 38e), Sainté sombre encore avec cette sixième défaite sur ses sept derniers matches. Le Racing est 8e alors que les Verts sont bons derniers.
  • En bref : Il va falloir trouver quel électrochoc peut fonctionner pour ces Verts, décidément très inquiétants.
Le film du multiplex

Claudel Puel lors de la raclée subie par l'ASSE sur la pelouse de Strasbourg (5-1) lors de la 10e journée de Ligue 1

Crédit: Imago

Bordeaux - Nantes : 1-1

Tout s'est joué à l'amorce du dernier quart d'heure dans cette rencontre. Aux commandes suite à un but de Hwang Ui-jo marqué après l'heure de jeu (62e), Bordeaux a payé très cher la blessure de son unique buteur de la journée dix minutes après l'ouverture du score. Une blessure bête puisque l'international sud-coréen s'est pris les pieds dans le tapis tout seul à la 73e minute. Résultat : une cheville droite en vrac et une équipe du FCGB qui a joué à dix pendant quelques minutes. C'est là que Nantes s'est réveillé. Les hommes d'Antoine Koumbouaré ont profité d'un ballon de contre, face à ce Bordeaux diminué et désordonné, pour aller sur le côté droit et trouver Pedro Chirivella dans la surface (75e). Volontaires, les Girondins, 17es du classement, ont ensuite été trop brouillons avant de quitter la pelouse sous les sifflets.
  • En bref : Bordeaux fêtait ses 140 ans. Communion avec les supporters, maillot spécial, un beau soleil : tout était réuni pour briller. Mais les Bordelais ont manqué le coche.

Brest - Reims : 1-1

Brest avait besoin de ce point. Englué dans les profondeurs du classement, le club breton a évité de concéder une quatrième défaite d'affilée en championnat en arrachant le nul face au Stade de Reims (1-1) devant son public de Francis Le Blé. Mené au score depuis la 12e minute, après le but de Wout Faes, le SB29 a redressé la barre en seconde période en proposant un football plus conforme à ses principes, c'est-à-dire un football attractif et inspiré. Les Bretons ont surtout arraché l'égalisation suite à un chef-d'œuvre signé Franck Honorat, auteur d'une reprise de volée lointaine qui a fait mouche à la 74e minute. Malgré un gros coup de pression sur le but rémois en fin de match, les locaux n'ont pas pu aller chercher la victoire.
  • En bref : Brest a sauvé les apparences avec ce nul, mais il n'a toujours pas gagné cette saison.
Ligue 1
Lille se rate encore
IL Y A 9 HEURES
Ligue 1
Défense passoire et money-time fatal : pourquoi Lille y arrive en C1 et pas en L1
HIER À 22:46