Comme s’il avait besoin de cela, Roxana Maracineanu a enfoncé encore un petit peu plus le football français. Invitée de RMC Story ce mardi matin, la ministre chargée des Sports est revenue sur les incidents de dimanche soir lors du match opposant l’Olympique Lyonnais à l’Olympique de Marseille, en clôture de la 14e journée de championnat. Pour rappel, un spectateur présent dans les tribunes a envoyé une bouteille d’eau en plein visage de Dimitri Payet, qui s’apprêtait à tirer un coup franc peu après le coup d’envoi, provoquant l’arrêt de la rencontre dans un climat très tendu.

3'58" après le début du choc OL-OM : Payet reçoit une bouteille sur la tête et s'effondre

Juste avant de se rendre à une réunion avec les instances du football Place Beauvau à Paris, Roxana Maracineanu a fait un détour sur le plateau de RMC ce mardi matin, expliquant "ne pas faire confiance aux rapports qu’instaurent les clubs avec leurs groupes de supporters. C’est là-dessus qu’on doit progresser parce que les supporters d’un club font partie de l’équipe professionnelle et doivent être considérés et traités, y compris dans leurs dérives, par le club en question”.
Ligue 1
L'entraîneur de Reims Oscar Garcia positif au Covid-19
IL Y A 19 MINUTES

Maracineanu privilégie "les matches de l'équipe de France"

Un sujet qui sera logiquement traité lors de la réunion où se rendra également Gérald Darmanin, le ministre de l’Intérieur, étant donné le nombre de débordements survenus sur les pelouses de Ligue 1 depuis le début de la saison. “Nous attendons que le football français vienne avec des propositions”, a clamé Roxana Maracineanu. Mais l’ancienne nageuse ne s’est pas arrêtée là.
Pour exprimer son mécontentement face au comportement de certains supporters, elle a clairement annoncé ses préférences en terme de disciplines : "C'est vrai qu'à chaque fois que je vais au stade en tant que ministre, je me dis heureusement que j'ai emmené mon fils plutôt au rugby qu'au football. C'est tellement dommage. C'est clair, je privilégie les matches de l'équipe de France quand je peux me permettre d'emmener mes enfants aux matches, pas ceux des clubs".

Roxana Maracineanu et Jean-Michel Blanquer

Crédit: Icon Sport

Ligue 1
Guimaraes sur le possible départ de Juninho : "Il a dit ça mais il va encore y réfléchir"
IL Y A 2 HEURES
Ligue 1
Messi incertain pour PSG-Nice
IL Y A 6 HEURES