Metz - Monaco : 1-2

Monaco a eu les nerfs solides. Loin de maîtriser la rencontre à Metz, les joueurs de Philippe Clément l'ont tout de même emporté à Saint-Symphorien. Les Monégasques avaient ouvert le score au meilleur moment, juste avant la pause, grâce à un nouveau but de Wissam Ben Yedder (0-1, 45e), le 18e de la saison en championnat. Surpris peu après l'heure de jeu par Ibrahim Amadou (1-1, 63e), buteur sur corner, les visiteurs ont gardé leur sang-froid. Myron Boadu, auteur d'une réalisation annulée pour hors jeu juste après l'égalisation messine, a redonné l'avantage aux siens quelques minutes plus tard d'une belle tête plongeante (1-2, 72e). L'ASM passe sixième devant Lille, Metz reste 19e.
Suivez une année complète de sport et d’événements sur Eurosport pour 69,99 euros !
Ligue 1
Officiel : Le PSG se sépare de Pochettino
IL Y A 4 HEURES
  • Ce qu'on en retient : Pour la première fois depuis le début du mois de décembre, Monaco enchaîne enfin en Ligue 1.

Clermont - Nantes : 2-3

Nantes a repris son envol. Battus lors des deux dernières journées, les Canaris ont réenclenché la marche avant sur la pelouse de Clermont (2-3). Mais ça n'a pas été évident. Les Ligériens ont vu les Clermontois revenir deux fois au score grâce à Saîf-Eddine Khaoui (1-1, 57e) et Salis Abdul Samed (2-2, 63e). Mais avec un joli réalisme, ils ont finalement trouvé les ressources pour faire à nouveau la différence. Et après l'ouverture du score de Ludovic Blas (0-1, 43e s.p.) puis le but de Pedro Chirivella (1-2, 61e), c'est Randal Kolo Muani qui a permis aux siens d'aller chercher les trois points (2-3, 67e). Si Nantes revient à six unités de la cinquième place, Clermont, qui a fini à dix après le deuxième jaune de Salis Abdul Samed (72e), a cédé pour enregistrer son quatrième revers de rang et reste sous la menace (17e avec un point de plus que Saint-Etienne).
  • Ce que l'on retient : L'abnégation nantaise.

Qui va gagner la Coupe du Monde ? Notre tableau final pour le Mondial

Troyes - Reims : 1-0

C'est un but qui pourrait énormément compter à la fin de la saison. Toujours à la lutte pour son maintien, Troyes s'est offert un succès ô combien important face à Reims. En supériorité numérique durant plus de 35 minutes après l'exclusion d'Azor Matusiwa mais longtemps sans solution, les hommes de Bruno Irlès ont été délivrés dans le temps additionnel par Renaud Ripart (1-0, 90e+3). L'ancien Nîmois a réussi un superbe enchaînement pour tromper Predrag Rajkovic et faire chavirer le stade de l'Aube.
  • Ce que l'on en retient : Parmi les mal classés, Troyes réussit la meilleure opération du week- end.

"La France et l’Angleterre sont les deux têtes de série les mieux loties"

Montpellier - Brest : 1-2

Brest a fait un joli cadeau à Michel Der Zarkarian. Et une très belle opération par la même occasion. Pour le retour de l'entraîneur brestois à Montpellier, le Stade Brestois a renoué avec la victoire après deux revers en L1. Martin Satriano (0-1, 69e) puis l'inévitable Franck Honorat (0-2, 79e) ont offert le succès aux Finistériens, qui se rapprochent encore un peu plus du maintien. Les Bretons ont aujourd'hui 11 points d'avance sur Saint-Etienne (18e). Vainqueur de Bordeaux lors de la dernière journée (0-2) et malgré un dernier penalty de Teji Savanier pour réduire le score en fin de match (1-2, 92e), Montpellier rechute et s'enfonce dans le ventre mou (11e avec trois points de plus que son adversaire du jour).
  • Ce que l'on retient : Ça sent bon le maintien pour Brest.

Boycott envisageable ? Comment les joueurs pourraient prendre position "contre" le Qatar

Ligue 1
Pochettino n'a rien osé
IL Y A 17 HEURES
Ligue 1
Mertens, Simeone… Tudor en approche, l'OM regarde vers l'Italie
HIER À 17:21