Les Tops

  • Lafont, Djoco, Rajkovic, Omlin : c'était le week-end des gardiens
Les hommes de cette 25e journée, ce sont eux. Chacun à leur manière, chacun dans leur style, Alban Lafont, Ouparine Djoco, Predrag Rajkovic et Jonas Omlin ont pesé de tout leur talent sur les résultats de leurs équipes respectives. Le premier a dégoûté Mbappé, Neymar et Messi pour garantir à ses Canaris de rester à l’abri (8 arrêts). Le second a tout repoussé pour empêcher toute révolte marseillaise (4 arrêts).
Ligue 1
Zidane s'éloigne, Conceiçao et Amorim cités... Qui pour succéder à Pochettino ?
IL Y A 37 MINUTES
Rajkovic a eu moins d’arrêts à faire mais sa double parade sur le pénalty de Youcef Belaïli a maintenu Reims en vie. Quant à Jonas Omlin, la dépendance de Montpellier à son égard est presque aussi grande que celle vis-à-vis de Téji Savanier comme l’atteste son match encore royal face à Lorient pour ramener les trois points. Ce ne sont pas toujours les portiers les plus en lumière mais ce week-end, les projecteurs ont été logiquement braqués sur eux.

Alban Lafont (Nantes) a été héroïque face au PSG

Crédit: Imago

  • Kadewere a saisi sa chance
Il n'avait plus démarré un match de l'OL en championnat depuis le 24 octobre dernier. Un mauvais souvenir pour Tino Kadewrere, dont l'expulsion à la 85e minute avait précipité une fin de match cauchemardesque pour les Gones (3-2). Il a profité de l'absence de Moussa Dembélé pour retrouver une place dans le onze lyonnais à Lens. Et son but en fin de première période a permis à Lyon de repartir avec un point de Bollaert dans un contexte délicat (1-1). L'attaquant rhodanien a même failli offrir une passe décisive à Lucas Paqueta en seconde période. Il n'a pas tout réussi dans ce match. Mais il a su saisir la chance qui lui était offerte, et c'est déjà un sacré pas en avant.
  • Les bonbons du dimanche 15h
Neuf buts inscrits à la mi-temps dans les quatre matches du multiplex de 15h : la Ligue 1 a vite offert à ses amoureux de quoi se régaler dimanche. Avec, en prime, quelques gestes d'exception. A Reims, Romain Del Castillo s'est distingué avec une formidable passe décisive de l'extérieur du pied gauche, pour Martin Satriano, qui a conclu d'un enchaînement de haut niveau pour permettre à Brest d'égaliser. Presque dans le même temps, le défenseur strasbourgeois Lucas Perrin a donné l'avantage au Racing sur la pelouse de Saint-Etienne… grâce à une reprise de volée acrobatique digne d'un attaquant de métier. Après la pause, c'est collectivement que Rennes a marqué les esprits, avec une action de grande classe conclue à bout portant par Martin Terrier. Il y en avait pour tous les goûts.
  • La mission Dupraz prend forme
C’est un petit évènement : ce lundi, Saint-Etienne n’est ni relégable, ni barragiste. Une première depuis… la 5e journée. C’est bien simple, depuis le derby perdu face à l’OL (et hormis l’élimination fâcheuse en Coupe contre Bergerac), les Verts avancent presque à un rythme de champion. Sur les quatre derniers matches disputés en L1, les hommes du Forez ont récupéré 10 points, avec ce nul encore plein de caractère face à Strasbourg ce dimanche (2-2). Après le derby, ils pointaient ainsi à 5 points du premier non-relégable. Les voilà désormais un point devant une meute de quatre concurrents bloqués à 21 unités (Troyes, Lorient, Metz, Bordeaux). La mission impossible de Pascal Dupraz est plus que jamais en cours…

Les Flops

  • Lille-Metz, déjà le pire match de l'année ?
S'il fallait établir un classement des pires matches de la saison, Lille-Metz est d'ores et déjà favori pour remporter la palme. Une pelouse catastrophique, une pauvreté technique déconcertante des deux équipes, aucun but, un seul tir cadré sur l'ensemble de la rencontre, deux cartons rouges... Le spectacle était déjà affligeant, mais il a encore pris une autre dimension quand Frédéric Antonetti, l'entraîneur messin, et Sylvain Armand, le coordinateur sportif du LOSC, en sont venus aux mains à la fin de la rencontre. Pour résumer, c'était nul sur toute la ligne.
  • Neymar, retour contrariant
C'est peu de dire qu'il était attendu. Neymar n'avait plus été titulaire depuis près de trois mois et sa blessure à une cheville lors de la victoire du PSG à Saint-Etienne le 28 novembre dernier. Il était titulaire face à Nantes. Et le Brésilien a connu des fortunes diverses. Il y a eu quelques passes bien senties, mais aussi beaucoup de ballons perdus et un replacement défensif toujours aléatoire. Il y a bien eu ce but en début de seconde période mais surtout ce penalty manqué à l'heure de jeu, tiré trop mollement et arrêté par un Alban Lafont en état de grâce, qui a éteint les derniers espoirs parisiens à La Beaujoire. Un bilan contrasté pour un retour contrariant.

Et maintenant, comment réintégrer Neymar dans le onze du PSG ?

  • Un arbitrage sur courant alternatif
Difficile de trouver de la cohérence dans les différentes décisions prises sur les pelouses de Ligue 1 ce week-end. A Nantes, Mikaël Lesage a eu des difficultés à tenir le match, et n’a pas sifflé de faute pour un tacle par derrière pour le moins engagé de Nicolas Pallois sur Kylian Mbappé. A Bordeaux, le tacle d’Aurélien Tchouaméni sur Amadou Onana paraissait beaucoup plus maîtrisé, mais il lui a valu un deuxième carton jaune synonyme d’exclusion de la part de Jérôme Pignard. Si on ajoute plusieurs différences d’emploi de la VAR, les hommes en noir n’ont pas amélioré leur cote lors de cette 25e journée.
  • Attention, Angers
Ne cherchez pas du côté des relégables : l'équipe qui connaît la pire série en cours en Ligue 1, c'est Angers. Sur la pelouse de Nice (1-0), le SCO a concédé son quatrième revers de rang en championnat, le deuxième sans marquer. Il faut remonter au 5 décembre pour retrouver trace d'une victoire angevine à l'extérieur. Et ce toutes compétitions confondues, puisque la formation de Gérald Baticle avait même chuté à Linas-Montlhéry, pensionnaire de National 3 (2-0), en Coupe de France. Sofiane Boufal et ses coéquipiers ont encore de la marge sur la zone de relégation. Mais le contenu est insuffisant, et les doutes pourraient prendre de plus en plus de place.
https://i.eurosport.com/2022/02/21/3324932.jpg
Ligue 1
Il aurait dit non à Paris : Tchouaméni entre Liverpool et le Real ?
IL Y A 13 HEURES
Ligue 1
Mbappé : "Je me doute de la déception du Real"
IL Y A 15 HEURES