Tout s’est joué en une demi-heure… Favoris face à une formation lorientaise à la peine, les Lillois de Gourvennec ont enfoncé sans difficultés les Merlus de Christophe Pélissier ce mercredi au Stade Pierre Mauroy (3-1). D’abord par l’intermédiaire d’Isaac Lihadji, auteur de son premier but en professionnel à la 10e minute. Puis sur un c.s.c. à la 19e, où le malheureux Moritz Jenz n’a pu qu’assister au rebond du dégagement de son gardien Paul Nardi sur lui-même, laissant filer le ballon dans les filets des Bretons. Sur coup de pied arrêté à la 31e, Renato Sanches a permis à Reinildo d’ouvrir son compteur de but sous le maillot lillois (d’une tête facilitée par une sortie hasardeuse de Nardi), et d’offrir une avance confortable aux Dogues.
Buteur pour la première fois de sa jeune carrière à la 90e+2, Sambou Soumano s’est offert un but aussi symbolique qu’inutile, arrivant trop tard pour permettre à Lorient de renverser la vapeur.
Le film du match
Ligue 1
Bordeaux a un pied et demi en Ligue 2, Metz passe devant Saint-Etienne
14/05/2022 À 20:58
En s’offrant Lorient ce mercredi, le LOSC a réalisé une belle opération, et est remonté à la 8e place de la Ligue 1 (32 points), à cinq unités du podium. Toujours 18e, les Merlus (17 points) demeurent la moins bonne attaque du championnat avec seulement 16 buts inscrits. Plus à l’œuvre en seconde période, les joueurs de Christophe Pélissier ont toutefois pâti d’une défense poreuse autant qu’un manque de projection de son duo offensif Laurienté – Moffi, la paire étant toujours muette depuis le 17 octobre.

UN SOIR DE PREMIÈRES

Au sortir de cette 20e journée de Ligue 1 décalée, Lille a de quoi se réjouir. Titulaire pour la première fois, Isaac Lihadji (19 ans), considéré comme le futur offensif du LOSC, a inscrit son premier but professionnel, et sorti une prestation percutante sur son côté droit. Reinildo (27 ans), sous le maillot des Dogues depuis 2019, s’est lui aussi fait plaisir en marquant également pour la première fois sous la tunique des Nordistes. Jocelyn Gourvennec a ainsi pu assister de chez lui (car détecté positif au Covid-19) à l’émergence d’un jeune talent, puis à l’accomplissement d’un cadre de son effectif, tout en savourant la fluidité de jeu de son équipe.
Prochaines échéances, un déplacement à Brest pour le LOSC le 22 janvier, et une visite de la Beaujoire le lendemain pour les Lorientais de Christophe Pélissier, avec pour volonté de sortir de la zone rouge.
Ligue 1
"Vous êtes des merdes" et lancer de PQ : à Bordeaux, colère imagée
14/05/2022 À 20:05
Ligue 1
Avant une fin de saison brûlante, "il y a de l'inquiétude" à l'OM
08/05/2022 À 17:13