Cette fois, c'est beaucoup plus qu'un flirt. Oui, cette fois, le PSG et Lionel Messi sont en passe de s'unir. Pour de bon. Après le séisme provoqué par son départ du FC Barcelone, annoncé jeudi soir et justifié par Joan Laporta ce vendredi matin, le sextuple Ballon d'Or se cherche un nouveau club. Et à vrai dire, une seule destination semble tenir la corde : Paris, donc. D'ailleurs, Manchester City et Pep Guardiola se sont officiellement retirés de la course.

Paris place immédiatement ses pions

Alors, que s'est-il passé depuis l'officialisation de la rupture ? En début d'après-midi, Sky Italia indiquait déjà que les contacts avaient été relancés dans la foulée entre le PSG et l'entourage de Messi. "Les négociations avancent même très bien et très vite", ajoutait la chaîne transalpine, précisant qu'un accord pourrait être trouvé rapidement. Le média italien avançait notamment que l'Argentin serait très heureux à l'idée de pouvoir rejouer avec Neymar, son ancien coéquipier et toujours ami. Du côté du Parisien, on confirmait la tendance : "Jeudi, le clan Messi a repris contact avec le PSG afin de discuter de son transfert. Les dirigeants parisiens sont en train d’établir un plan financier afin de faire signer le sextuple Ballon d’or".
Ligue 1
Al-Khelaïfi, un coup de poing sur la table en forme de vieille rengaine
HIER À 07:31
Peu après, Marca, qui a dévoilé en premier le départ de Messi, annonçait à son tour que le PSG serait, sauf surprise, son prochain club. Le quotidien madrilène affirmait que La Pulga était visiblement attirée par le projet parisien et très motivée à l'idée de lui apporter une première Ligue des champions. De son côté, ESPN assurait que l'Émir du Qatar était tenu informé de toutes les discussions actuelles dans ce dossier. De plus, cette possible venue pourrait bien augmenter les chances de voir Kylian Mbappé prolonger son contrat. D'une pierre deux coups. "Si une arrivée de Lionel Messi signifierait un départ de Kylian Mbappé ? Non", avait d'ailleurs prévenu Mauricio Pochettino en début d'après-midi en conférence de presse.

672 buts, 35 trophées : Messi au Barça, les stats d'une grandiose odyssée

Peu après RMC Sport confirmait à son tour la piste parisienne, indiquant que le PSG était actuellement le mieux placé pour faire signer Messi. "L’état-major du club de la capitale fait tout ce qui est en son possible désormais pour atteindre cet objectif", précisait la radio, qui avait déjà révélé que Neymar avait proposé son numéro 10 à son ancien (et futur ?) coéquipier.

La piste Chelsea rapidement refroidie

En fin d'après-midi, un nouveau prétendant semblait faire son apparition : Chelsea. Le quotidien AS affirmait que Roman Abramovitch, le président des Blues, avait ainsi demandé une réunion d'urgence avec l'entourage de Messi. Le but ? Comprendre si son éventuelle venue serait envisageable et surtout faisable. Mais toutes les sources restaient toutefois unanimes : Paris était en pole position.
Et Fabrizio Romano, journaliste particulièrement bien informé sur le mercato, refroidissait quelques instants plus tard la piste menant au club londonien. "Aucun contact pour le moment, Chelsea est concentré sur Lukaku." Tout en réchauffant celle menant au club de la capitale. "Le PSG est confiant depuis quelques heures, les négociations avancent bien", indiquait l'Iitalien.

Les détails du contrat révélés par L'Equipe

Très bien même. En début de soirée, un consensus se dégageait dans la presse française. L'Equipe indiquait la possibilité d'un rendez-vous dès ce week-end entre les dirigeants parisiens et le clan de l'Argentin pour finaliser le dossier. Et révélait les détails du contrat qui attendrait Messi dans la capitale : un bail de trois ans, dont une année en option, et un salaire annuel net de 40 millions d'euros qui ferait du sextuple Ballon d'Or le joueur le mieux payé du PSG devant Neymar (35 millions d'euros).
Une information confirmée par des journalistes comme Mohamed Bouhafsi et Saber Desfarges, mais aussi le média RMC. L'hypothèse de voir Messi débarquer à son tour en Ligue 1 n'a fait que grossir au cours de cette incroyable journée. Jusqu'à tard dans la nuit, où un membre de la famille royale du Qatar, Khalifah Bin Hamad Al Thani, a annoncé sur twitter : "Les négociations sont conclues, l'annonce sera faite prochainement." Le point final d'un vendredi marqué sous le signe de la frénésie. Vivement samedi...
Ligue 1
Lepenant à l'OL, pas seulement un pari sur l'avenir : "Il peut être la belle surprise de la saison"
HIER À 20:14
Ligue 1
Galtier et le PSG d'accord, arrivée imminente ?
22/06/2022 À 19:19