L'effet papillon. Un battement d'aile à Santiago Bernabeu peut soulever une tempête au Camp Nou. L'élimination humiliante des Parisiens à Madrid mercredi dernier et, plus encore, le 8e de finale raté de Lionel Messi a logiquement éveillé la Catalogne à un retour providentiel de l'Argentin chez lui. Sergio Romero, journaliste catalan, et quelques médias à la fiabilité parfois discutable ont franchi le pas. Le père de Lionel Messi aurait passé "plus d'un appel" au Barça. Et ce ne sont pas les sifflets du Parc qui vont pousser le septuple Ballon d'Or à oublier son cocon barcelonais.
Que Lionel Messi veuille retourner au Camp Nou, qu'il ait le mal du pays, cela fait finalement assez peu de doute. Rappelons qu'il en est parti à contre-coeur et en pleurant toutes les larmes de son corps. Mais Paris le laissera-t-il filer et le Barça sera-t-il prêt à l'accueillir ? On en est loin. Et fort heureusement tant ce retour, si romantique sur le papier, ne ferait les affaires de personne. Explications.
Ligue 1
Galtier sous le charme de Messi : "Il est souriant, j'apprécie de lui dire bonjour tous les jours"
HIER À 07:44

Pour Paris qui soldera l'échec

Laisser partir Messi, ce serait solder l'échec et confirmer au monde entier que le PSG n'a pas été à la hauteur du plus grand joueur du monde. Paris ne veut pas être le club qui a fait régresser Messi. Si attaché à son image, QSI ne peut pas se résoudre au fiasco du plus gros dossier de son histoire. L'Argentin n'a pas été recruté que pour vendre des maillots ou faire progresser l'équipe. Mais aussi, et surtout, pour faire rayonner le Qatar à travers le monde. Un départ après une saison ratée abîmerait l'image du PSG et donc du Qatar. A Doha, cela paraît impensable surtout l'été où Kylian Mbappé, "le nouveau Messi", risque de mettre les voiles. Conserver l'homme aux sept Ballon d'Or, ce serait se donner une seconde chance d'y arriver. Et puisqu'au fond, le salaire de Messi n'est pas un problème pour la masse salariale d'un club aux fonds illimités, pourquoi s'en séparer ?

Leonardo et Al-Khelaïfi dépassés ? "Tant que le PSG se construira sur les caprices de Doha…"

Pour Barcelone qui aura tout à reconstruire

Le Barça a eu bien du mal à se remettre du départ du meilleur joueur de son histoire. Mais après le choc, après les doutes, Barcelone voit le bout du tunnel et son classement actuel (3e de Liga) correspond à celui occupé lorsque la Puce a quitté la ville. La renaissance est encore fragile mais sous les ordres de Xavi, et menés par la nouvelle garde (Gavi, Pedri) et un mercato prometteur (Torres, Aubameyang, Traoré), les Catalans se relèvent peu à peu. Aujourd'hui la page est tournée. Un retour de Messi condamnerait le Barça à tout remettre à nouveau en question. Après des années de tumultes, le club a besoin de calme et de sérénité pour avancer et écrire sa nouvelle histoire. Et, accessoirement, comment faire de la place aux 30 millions d'euros de salaire annuels de Messi dans les finances extrêmement fragiles du Barça ? Le FCB doit-il mettre en péril son nouveau modèle pour accueillir un Messi qui aura 35 ans en juin prochain ? Le Camp Nou serait ravi, l'histoire serait belle mais manquerait de bon sens.

Riqui Puig et Gavi

Crédit: Getty Images

… et même pour Messi qui prendra un risque immense

Lionel Messi n'a laissé que des bons souvenirs à Barcelone où son empreinte est éternelle. Meilleur joueur de l'histoire de cet immense club, il n'a pas à risquer d'écorner son image par un retour incertain. Car si cette saison témoigne qu'il ne s'est jamais fait à sa nouvelle vie parisienne, on ne peut pas exclure qu'elle sanctionne aussi une nette baisse de niveau. Alors pourquoi prendre le risque d'offrir au Camp Nou un Messi amoindri par les années qui passent ? Il n'existe rien de plus triste que les légendes qui ne tiennent plus leurs promesses. Et après tout, de Barcelone à Buenos Aires, on pointe aujourd'hui du doigt le PSG et pas Messi. Retourner à Barcelone, c'est s'exposer au jugement direct de toute la Catalogne.
La fierté de l'Argentin doit aussi lui commander de réussir à Paris. Il n'est pas trop tard. Après tout, le PSG reste, malgré son retentissant échec madrilène, une immense écurie européenne. Il doit prouver que, comme Cristiano Ronaldo, il peut réussir ailleurs et que son talent ne s'exprime pas seulement dans l'écosystème barcelonais. Quant au Parc des Princes, rien n'est plus versatile qu'un stade de foot.

Lionel Messi et Neymar

Crédit: Getty Images

Liga
Les 8 questions qu'on se pose avant la reprise
11/08/2022 À 22:29
Ballon d'Or
Messi et Neymar peuvent-ils être absents de la liste des 30 ?
11/08/2022 À 22:17