C'est un épisode qui n'a pas du tout fait rire Pablo Longoria. Très remonté après les propos racistes prononcés contre Hyun-Jun Suk dimanche, lors de la victoire de l'OM face à Troyes (1-0), et captés par les caméras d'Amazon Prime, le président du club olympien a reçu l’un des auteurs de ses propos ce vendredi. Selon RMC Sport, celui qui a employé le terme "sushis" a reçu un sérieux appel à l'ordre. Ses propos ont été considérés comme "inaceptables".
Toujours selon la radio, Longoria a également ordonné à ses joueurs sur le banc de ne plus parler de ceux de l'équipe adverse. Une règle non négociable. Si elle n'est pas respectée, des amendes pourraient tomber. Une procédure interne aurait également été lancée auprès de la Direction des ressources humaines de l’OM. RMC Sport parle d'une possible sanction la semaine prochaine.
Ligue 1
Messi reçoit un maillot dédicacé par le pape François
IL Y A 19 HEURES
Ligue 1
Entraîner Bordeaux ? Henry calme le jeu sans être très clair
IL Y A 20 HEURES
Ligue 1
Solide en janvier, Lyon fait face à un mois de février décisif
HIER À 23:10