Lionel Messi a définitivement fait le deuil de son salaire du Barça, gargantuesque et inadapté à la réalité du marché (61 millions d'euros annuels selon la presse catalane). Désormais au PSG, l'Argentin perçoit 30 millions d'euros après paiement des impôts selon des informations dévoilées par L'Equipe ce samedi. Une coquette somme tout de même, identique à celle qu'il aurait dû percevoir à Barcelone après avoir consenti à une baisse significative de 50% de ses revenus.
A Paris, son salaire est aujourd'hui équivalent à celui de Neymar et reste tout proche de celui de Cristiano Ronaldo à Manchester United (31 millions annuels selon la presse britannique). A la différence près, et ce n'est pas un détail, que les émoluments du Brésilien seront revus à la baisse chaque année, conformément au contrat qui le lie au PSG jusqu'en 2025, alors que ceux de Messi gonfleront s'il reste fidèle à Paris jusqu'à la fin de son contrat (2024).
Ligue 1
"N'oubliez pas qu'on est en sursis" : Payet invite les supporters de l'OM à l'exemplarité
IL Y A 2 HEURES

Toujours les mêmes problèmes au PSG : Pochettino peut-il réussir là où les autres ont échoué ?

Leonardo : "C'est tout à fait faux"

Ainsi, la saison prochaine et la suivante, le sextuple Ballon d'Or, qui n'a pas négocié de prime à la signature, touchera 40 millions d'euros pour un pactole total à la fin de ses trois ans de contrat de 110 millions. A partir de juillet prochain, Lionel Messi sera donc le joueur le mieux payé de la planète. Un argument qui a sans doute fini de le convaincre de rejoindre le Paris-Saint-Germain cet été.
Paris n'a pas tardé à réagir par la voix de Leonardo qui n'a visiblement pas apprécié que les informations fuitent : "On ne peut pas accepter de sortir ça en première page d’un journal comme L’Equipe, a expliqué le Brésilien à RMC Sport. C’est inacceptable. C’est tout à fait faux. Je voulais vous le dire. Je pense que c’est un manque de respect et on n’a pas aimé. Je ne comprends pas le timing. C’est vraiment très loin de la vérité. La durée du contrat, c’est deux ans. Il n’a pas d’option, obligatoire ou pas obligatoire. C’est faux, ce n’est pas ça et on n’a pas aimé."
Ligue 1
Lille déçoit encore et Fonte se lâche : "Dans le foot, il faut aimer jouer"
IL Y A 2 HEURES
Ligue 1
Du "Merci Julien" au retour avec Strasbourg : Retrouvailles avec Rennes pour Stéphan
IL Y A 3 HEURES