Le match : Lyon méritait mieux

Curieux scenario. Paris a commencé vent dans le dos. Et si l'OL est resté constamment dangereux dans ses projections, il a globalement subi face aux assauts menés par Lionel Messi et Angel Di Maria durant la première demi-heure de jeu. Mais, peu à peu, le milieu lyonnais, en supériorité numérique face à Ander Herrera et Idrissa Gueye, a pris l'ascendant entraînant avec lui la force collective des Gones. Et c'est assez logiquement que Lucas Paqueta, homme du match, a ouvert la marque. Face à la belle machine lyonnaise, le PSG s'en est sorti par ses individualités et dans ses temps faibles alors que Lyon semblait avoir le match en main. Neymar, d'abord. C'est lui qui a sorti Paris du formol. Puis sur une passe fantastique de Mbappé, Icardi a frappé dans le temps additionnel. Plus cohérent, Lyon méritait mieux.

Gestion du cas Messi : "Pochettino s'est mis dans de sales draps"

Liga
Juventus, Tottenham, Chelsea en attendant le PSG : Le Barça perd la main dans le dossier Dembélé
IL Y A 18 HEURES

Les notes : Phénoménal Paqueta, déterminant Neymar

Kylian Mbappé, passeur décisif, mais surtout Neymar, buteur et détonateur des actions parisiennes, ont permis à un PSG moyen de prendre le dessus sur l'OL (2-1). Lionel Messi, lui, court après sa meilleure forme alors que Thilo Kehrer a vécu une soirée très rude. Buteur et auteur d'un match phénoménal à la récupération, Lucas Paqueta a été l'homme fort de l'OL. Anthony Lopes a connu une soirée frustrante, tout comme Jason Denayer. Xherdan Shaqiri, lui, est passé totalement à côté de son sujet, comme Jérôme Boateng.

"Paqueta, c'est Kanté et Pogba à la fois"

Le facteur x : Penalty, vraiment ?

C'est évidemment le tournant d'une soirée qui a basculé à la 66e minute. Après un duel âpre face à Malo Gusto, Neymar s'écroule dans les 16 mètres de l'OL. Qui a commis la faute en premier ? Le latéral lyonnais fauche-t-il le Brésilien ? Même avec plusieurs angles de caméras, difficile de se faire une opinion définitive. Et assez logiquement, la décision a provoqué la fureur du clan lyonnais.

Jean-Michel Aulas lors de PSG-OL / 6e journée de Ligue 1 21-22

Crédit: Getty Images

La stat : 11

Seuls Kylian Mbappé (17), Gaëtan Laborde (13) et Wissam Ben Yedder (12) ont marqué plus de buts que Lucas Paqueta (11) en L1 depuis février 2021. Rappelons que le Brésilien n'est pas attaquant…

La décla : Peter Bosz, entraîneur de l'OL

C'est une défaite cruelle, on ne mérite pas de perdre aujourd'hui (dimanche). On a vu un vrai match où on n'avait pas peur de jouer.

La question : Paris sort-il grandi de cette victoire ?

Sur un plan purement comptable, c'est une superbe opération pour Paris. Du genre de celles que le PSG a été incapable de réaliser la saison passée en perdant la majorité de ses matches contre les gros poissons de la L1. Le succès est étriqué, pas forcément mérité, mais il est là et la formation de Mauricio Pochettino a poursuivi son carton plein avec une sixième victoire en six journées. Elle a déjà cinq longueurs d'avance sur son premier poursuivant et sa reconquête du titre est bien partie jusqu'ici. Mais il faut évidemment regarder plus loin que le simple résultat.

Leo Messi - PSG

Crédit: Getty Images

Parce que cette victoire est un petit miracle qui ne masque pas les lacunes actuelles du club de la capitale. Sur le plan collectif, Paris a largement souffert face à l'OL. Les choix de Mauricio Pochettino n'y sont pas forcément étrangers. L'entraîneur parisien a dégarni son milieu pour faire place à un carré magique en attaque et les Gones ont dominé la bataille de l'entrejeu. Il a aussi pris le risque de faire souffler Achraf Hakimi pour un choc de cette importance et cela s'est ressenti dans l'animation offensive parisienne.
C'est tout le paradoxe de la saison du PSG jusqu'ici. Ses résultats parlent pour lui, mais certainement pas la manière avec laquelle il les a obtenus. C'est encore plus criant après ce match face à l'OL où il a été largement malmené, et n'a dû son salut qu'à un penalty que les Gones ne digèrent pas et un but de dernière minute. Il lui fallait cette victoire, déjà parce que c'était face à un rival, aussi parce qu'il restait sur une contre-performance en Ligue des champions, et Paris l'a obtenue. Mais il ne peut pas se contenter de si peu dans le jeu. Pas avec ce formidable potentiel dont il dispose. Un potentiel qu'il n'exploite pas pour l'instant, quel que soit son parcours en L1.
Ligue 1
60 buts encaissés à eux deux : Bordeaux - OL, les passoires à la barre
HIER À 00:56
Ligue 1
Kylian Mbappé, joker d’un soir et distributeur de caviars
HIER À 23:24