"Dès que j'ai vu qu'il y avait une occasion, j'ai sauté dessus. Je savais que j'allais pouvoir m'épanouir ici." Lors de sa présentation mercredi à Madrid, Eduardo Camavinga était tout sourire. Heureux de rejoindre l'un des meilleurs clubs du monde. Et rassuré d'avoir quitté son club formateur, le Stade Rennais ? Dans un entretien accordé vendredi à L'Equipe, Bruno Génésio l'a laissé entendre.
Avec le recul, je pense que pour lui, c'est une bonne chose qu'il parte à l'étranger
"Il est là où il mérite d'être. Je lui ai souvent dit qu'il n'avait pas perdu ses qualités du jour au lendemain. Il y a eu un contexte particulier qui a fait qu'il était plus en difficulté par moments. Mais il a le talent, c'est quelqu'un qui est travailleur, à l'écoute. Donc, il a tout pour réussir, a-t-il d'abord affirmé. Ici c'était devenu difficile pour lui. C'était difficile pour nous aussi de le voir comme ça parce qu'on avait tous envie qu'il soit bien. Et, à mon avis, il n'était pas bien. La meilleure solution aurait été qu'il reste encore un an, qu'il prolonge. Mais avec le recul, je pense que pour lui, c'est une bonne chose qu'il parte à l'étranger."
Ligue 1
L'OM sans Payet et Milik, espéré pour dimanche face à Lens
IL Y A 6 HEURES
Bruno Génésio a également évoqué le PSG, un club qui a longtemps espéré pouvoir attirer l'international français de 18 ans. "Parfois, quitter son environnement très proche, son club formateur, sa zone de confort, c'est bien", a conclu l'ex-technicien de l'OL.

"Il y a des chances que Griezmann soit sifflé par les fans de l'Atlético"

Ligue 1
Bordeaux devra faire sans Koscielny pendant plusieurs semaines
IL Y A 8 HEURES
Ligue 1
Messi forfait à Metz, Pochettino se défend : "dimanche, on a vu que Léo se touchait le genou..."
IL Y A 9 HEURES