C'est un énorme soulagement du côté de Marseille. Ce jeudi soir, l'OM, dont le recrutement était encadré depuis un an par la DNCG, a convaincu jeudi le gendarme financier du football français de lever ces contraintes. Résultat, le président Pablo Longoria dispose de plus de libértés pour recruter sur le mercato et donc satisfaire Jorge Sampaoli.
Dans un communiqué, la Direction nationale du contrôle de gestion (DNCG) a indiqué n'avoir pris "aucune mesure à l'égard du club", un an après avoir prononcé un encadrement de la masse salariale de l'OM et de ses indemnités de mutations. Le PSG, l'OL, l'AS Monaco et l'OGC Nice ne sont pas sanctionnés non plus.

L'OM faisait figure de club fragile

Ligue 1
Verratti cambriolé à Ibiza : Le préjudice pourrait atteindre 3 millions d'euros
IL Y A 2 HEURES
Le club olympien se libère ainsi donc du régime de contraintes imposé depuis l'été 2021, en partie grâce à la manne attendue grâce à la qualification pour la phase de poules de Ligue des champions: au minimum 15,64 millions d'euros avant même d'inscrire le moindre point, plus une part variable selon les performances passées et le montant des droits TV. Ces dernières années, l'OM faisait figure de club fragile économiquement et ses comptes sont dans le rouge depuis plusieurs années, contraignant son propriétaire américain Frank McCourt à régulièrement combler les pertes.
Le 31 mai, la DNCG n'avait pas statué sur le cas de l'OM et avait demandé des "éléments complémentaires" avant de rendre sa décision. Eléments fournis par l'OM, qui se disait en interne "optimiste" sur une levée de cet encadrement selon l'AFP. Le président Longoria, spécialiste du mercato, va donc pouvoir s'employer à renforcer son effectif et à répondre aux attentes de Sampaoli en vue de la reprise de la Ligue 1 les 6 et 7 août.
Le mois dernier, l'entraîneur argentin était resté évasif quant à une éventuelle prolongation de son contrat s'achevant en 2023 et avait invité les dirigeants du club à être "sincères" sur les ambitions de l'OM en Europe. En interne, on dit viser cet été "deux défenseurs, un gros milieu et un attaquant", alors que deux titulaires indiscutables, Boubacar Kamara (parti libre à Aston Villa) et William Saliba (retour de prêt à Arsenal), ont quitté le club.

Witsel pisté par l'OM : "On sent Longoria tiraillé dans sa stratégie"

Le feu vert de la DNCG permet au moins à Longoria de travailler sereinement cet été et de préparer l'avenir, alors qu'une autre épée de Damoclès pèse sur la construction de l'effectif olympien: une possible interdiction de recrutement dans l'affaire Pape Gueye, au coeur d'un contentieux avec Watford, qui sera examinée en octobre par le Tribunal arbitral du Sport.
(Avec AFP)
Ligue 1
Pochettino et le PSG, ça coince au niveau des primes de la saison... prochaine
IL Y A 10 HEURES
Ligue 1
Galtier, le choix le plus improbable n'est pas le moins sensé
IL Y A 18 HEURES