Ils ont fait tomber le Paris Saint-Germain. Ils doivent maintenant le faire gagner. Le binôme formé par Christophe Galtier et Luis Campos a fait ses preuves à Lille et va maintenant tester sa relation dans un club du gratin européen. Mardi, lors de sa toute première conférence de presse en tant qu'entraîneur du club parisien, le technicien a d'ailleurs réservé ses premiers mots pour l'homme avec lequel il a tissé un lien fort dans le Nord : "La présence de Luis Campos, qui a été un élément déterminant, tout comme les mots que j’ai échangés avec mon président, ont fait que j’ai accepté ce poste avec beaucoup d’humilité."
On ne saura jamais si le Marseillais aurait relevé le défi sans la présence du conseiller sportif - ni même s'il aurait été candidat. Campos, lui, n'a envisagé la venue d'aucun autre entraîneur que lui, malgré la volonté d'Antero Henrique de placer un Portugais (Amorim, Conceiçao) et celle du Qatar d'attirer Zidane. "Lorsque j’ai eu mes premières discussions avec Luis Campos et qu'il m'a parlé de ce projet-là, j’ai pris peu de temps pour prendre ma décision, a raconté "Galette" face aux journalistes. Même si je mesurais tout ce qui peut se passer dans une vie d'entraîneur du PSG."
Ligue 1
Paredes, Kehrer, Herrera : Le PSG accélère son opération dégraissage
IL Y A 3 HEURES

Le 3-5-2 comme base pour Galtier et Campos

Les deux hommes n'ont pas attendu la signature du contrat du technicien, survenue lundi, pour travailler sur la planification de la saison à venir. Et sur le moyen d'atteindre tous les objectifs du club, y compris la victoire finale en C1. L'entraîneur, convaincu qu'il faut avoir "un modèle de jeu et une organisation très précise et inchangée" pour performer, a ainsi défini son schéma tactique préférentiel pour l'exercice à venir et validé le choix du 3-5-2 avec le conseiller portugais. Reste maintenant à construire le onze-type et combler les trous.
Galtier a également une idée bien précise du caractère et du style qu'il veut insuffler à son équipe et laisse le champ libre à Campos sur le recrutement. "Il sait ce que j’attends et ce que je veux voir de mon groupe, a exposé l'entraîneur. En fonction de cela, Luis a la capacité à découvrir les bons joueurs et à les convaincre de nous rejoindre." Une seule règle ne peut être transgressée : l'ancien coach de Nice garde la décision finale sur chacun des transferts envisagés. Même s'il a une "confiance totale en sa capacité à trouver les joueurs qui vont faire que tout va bien fonctionner."

"Son souci, c'est qu'il est démodé" : Ronaldo est dans une impasse

C'est ainsi que les deux hommes ont bâti le LOSC champion de France en 2021. Imposer cette méthode au Paris Saint-Germain semble être un véritable défi face à l'interventionnisme occasionnel de Doha et aux influences de Nasser Al-Khelaïfi et des agents gravitant autour de lui. Des incertitudes similaires concernent la gestion de crise ou des cas individuels. Jusqu'à présent, le décalage de discours entre les différentes parties (Leonardo, Jean-Claude Blanc, Al-Khelaïfi) a parfois rendu les messages inaudibles.
S’il y a bien quelqu'un qui connaît au mieux les joueurs, c’est Luis
Mardi, quelques jours après avoir décrété la fin du bling-bling, le président parisien a promis un discours unique : "C’est très important que tout le monde respecte les règles de Luis Campos, a martelé le dirigeant. Moi, je veux défendre les joueurs… mais seulement s’ils respectent les règles."
Homme de caractère, particulièrement exigeant, très attaché à la discipline et à la rigueur, Luis Campos aura également un rôle dans l'encadrement du vestiaire. L'objectif du Portugais étant de permettre à Galtier de consacrer l'essentiel de son énergie à son groupe et au terrain. "Sur l'investissement, quand il y a des choses qui ne me plaisent pas, il y a mon intervention mais avant cela, il y a des échanges avec Luis, a détaillé le technicien. Je ne prends jamais une décision avant d’avoir le point de vue et de le partager avec Luis."

Pourquoi le dossier Lewandowski s'éternise-t-il ?

Campos intervient directement dans la vie sportive et extra-sportive des joueurs et entretient des liens directs avec leur entourage. En ce sens, il est aussi un lien entre le vestiaire et l'entraîneur, notamment lorsqu'il s'agit de remonter les attentes des uns et des autres sur le temps de jeu ou sur le rôle. "S’il y a bien quelqu'un qui connaît au mieux les joueurs, c’est lui puisqu’il les rencontre et échange souvent avec eux et leur environnement", a souligné le coach. Le meilleur exemple ? Kylian Mbappé. A Monaco, à l'époque, le jeune attaquant tricolore voulait s'épanouir avec les pros. Campos avait fait passer le message à Jardim. La suite, vous la connaissez.
Ligue 1
"Penaltygate" au PSG : Campos aurait recadré Neymar et Mbappé dimanche
IL Y A 8 HEURES
Ligue 1
Neymar-Mbappé : Le PSG aurait prévu de "discuter avec les joueurs"
HIER À 13:56