L'affaire qui vise Facundo Medina, suspecté de violences sur son épouse en décembre 2021, a été classée sans suite cet été. L'information a été donnée par le procureur d'Arras Sylvain Barbier Sainte-Marie à l'AFP. Le défenseur des Sang et Or, âgé de 23 ans, avait été placé en garde à vue le 26 décembre pour des violences présumées sur son épouse la nuit du réveillon de Noël, qu'il avait "partiellement reconnues", avait indiqué à l'époque des faits le parquet à l'AFP.
Les faits dénoncés s'étaient produits au cours d'une dispute au domicile du couple à Arras, dans la nuit du 24 au 25 décembre, alors qu'ils passaient le réveillon avec "plusieurs personnes", avait indiqué Benoît Gauthe, substitut du procureur. Son épouse accusait le joueur de "violences volontaires", avait-il poursuivi, sans plus de précisions. M. Medina avait été convoqué à plusieurs reprises devant le tribunal d'Arras au premier semestre, dans le cadre d'une procédure de "plaider-coupable" ou CRPC (comparution sur reconnaissance préalable de culpabilité), mais l'affaire avait été ajournée à plusieurs reprises.
Ligue 1
Lopes, premier soutien de Bosz : "On ne lâchera personne"
HIER À 15:34
Contacté par l'AFP, le RC Lens s'est refusé à tout commentaire.
Ligue 1
Vers dix jours d'absence pour Clauss
HIER À 13:38
Ligue 1
Le dénicheur de talents lensois à Nice : les directeurs sportifs, toujours plus convoités
HIER À 13:10