Le fantasme Zinedine Zidane ? Il ne s’est même pas attardé une seconde là-dessus. Luis Campos a assuré ce vendredi sur RMC que Christophe Galtier était son premier choix, en tant qu’entraîneur du PSG. "Quand le président (Nasser Al-Khelaifi) m'a invité à reprendre ce poste, la première chose que j'ai faite, c'est appeler Christophe Galtier. Je l’ai appelé avant ma femme et ma mère. Je connais ses valeurs, ses capacités, ce qu'il peut apporter", a-t-il expliqué lors de l’émission Rothen s'enflamme.
Luis Campos a été nommé "conseiller football" du Paris Saint-Germain, le 10 juin dernier, tandis que l’arrivée de Christophe Galtier à la tête de l’équipe première a été officialisée le 5 juillet. Les deux hommes avaient collaboré avec succès à Lille. "Je m'étais très bien entendu avec lui, développe Campos. On n'a pas beaucoup de temps (...) Pour gagner vite, il faut être entouré des personnes correctes."
Ligue 1
Galtier répond à Fournier : "Je ne suis pas surpris"
29/09/2022 À 15:28
L'homme fort du mercato parisien se dit séduit par l'assiduité et le professionnalisme de "son" coach : "Ce (vendredi) matin, je suis arrivé à 8h au centre d'entraînement. Christophe (Galtier) était déjà là. Je suis parti (dans l'après-midi) et il continuait à travailler avec son équipe." Au LOSC, ce duo avait posé les bases d'un titre de champion de France (2021). C'est au sommet de l'Europe qu'il devra mener le PSG pour être qualifié de réussite.
On n'arrive pas à la perfection
En attendant, son aventure au PSG n'a pas forcément débuté comme Luis Campos l'espérait. Il ne s'en cache pas : le mercato estival n'est pas forcément de son goût malgré les arrivées de Vitinha, Renato Sanches, Hugo Ekitike, Carlos Soler ou encore Fabian Ruiz et Nordi Mukiele. "On n'a pas l'équilibre parfait, a déclaré le Portugais, arrivé après le limogeage du directeur sportif Leonardo. On a une énorme qualité dans l'effectif, pas de doute, mais au final, on n'arrive pas à la perfection. C'est un grave problème pour nous."
Son souci ? Le raté Milan Skriniar, même s'il ne le dit pas clairement. Après des semaines de discussions, Paris n'a pas réussi à arracher le défenseur slovaque à l'Inter Milan. Et ça contrarie le conseiller football du PSG. "C'est bien d'avoir des joueurs de qualité mais quand on joue avec trois défenseurs centraux et qu'il y en a un qui est blessé, ça nous met en difficulté, lance Luis Campos. On n'a pas pu avoir le joueur qui nous manque. Le mercato c'est un puzzle et quand il nous manque une pièce, le puzzle n'est pas complet".
Sans langue de bois, l'ancien atout clef du LOSC et de l'AS Monaco n'a d'ailleurs pas hésité à envoyer une pique à Antero Henrique, ex-directeur sportif du PSG mandaté cet été pour assurer les départs des joueurs indésirables. "Quand je suis arrivé, il y avait 54 joueurs et on a dit qu'il nous fallait 21-22 joueurs et intégrer quelques jeunes, explique-t-il d'abord. Avec le fair-play financier et les 54 joueurs, on avait besoin de commencer à réduire l'effectif. On a mis en place un modèle différent avec un responsable de la partie économique et moi responsable du sportif mais les deux doivent marcher ensemble, avec le sportif comme priorité". De quoi provoquer quelques remous dans les travées du Camp des Loges.

Mbappé après Messi et Ramos : pourquoi le PSG n'en a pas fini avec ses problèmes de transfert

Ligue des champions
"Ce qui inquiète, c'est l'absence de réaction de Galtier"
14/09/2022 À 22:49
Ligue des champions
Galtier - "C'est la première fois que je vois des joueurs se projeter aussi vite sur un match"
05/09/2022 À 19:00