Auxerre, premier leader

Auxerre, premier leader
Par Eurosport

Le 27/07/2012 à 22:06Mis à jour Le 28/07/2012 à 16:00

Grâce à sa victoire (2-0) face à Nîmes, Auxerre est le premier leader de L2 version 2012-13. Dijon s'est imposé, Caen a concédé le nul.

Auxerre ne veut pas faire de vieux os en Ligue 2. Après un bail de 32 ans dans l'élite, l'AJA a retrouvé son antichambre ce vendredi. Les Bourguignons ont pris la mesure du promu nîmois (2-0) grâce à des buts de Langil et Le Tallec. Un succès qui permet à Auxerre de s'inscrire symboliquement comme le premier leader de la Ligue 2 version 2012-13. Autre relégué, même résultat. Dijon a pu compter sur son talentueux meneur de jeu, Benjamin Corgnet, pour prendre le meilleur sur un autre outsider à la montée, Guingamp (1-0). Caen a dû se contenter du match nul face au GFC Ajaccio (0-0).

Pour rassurer ses supporters, pour offrir un (léger) répit à ses dirigeants, et surtout pour reprendre confiance après une intersaison compliquée qu’il aura passé devant la DNCG, le club icaunais se devait d’étrenner ses habits de favori à la montée sur les chapeaux de roue. Le compte n’y est pas tout à fait, mais l’essentiel est assuré : en se défaisant des Nîmois (2-0), Auxerre débute sans couac. La victoire ajaïste, contre le cours du jeu, a pris forme dès le début du premier acte, sur une belle action offensive conclue par Steeven Langil (13e). Prêté sans succès à Sedan la saison passée, celui qui avait offert une victoire de prestige contre l’Ajax en C1 (2-1), est apparu à l’aise sur tout le front de l’attaque bourguignonne, au même titre que Sébastien Haller, remuant.

Le dernier but dijonnais de Corgnet ?

C’est d’ailleurs lui qui servait Anthony Le Tallec, qui clôturait tout suspense dès l’heure de jeu (2-0). Sacré champion de National il y a trois mois, Nîmes peut néanmoins nourrir de la confiance : fiables collectivement, les Crocodiles n’auront pas à rougir de leur prestation. Invaincus en préparation (quatre victoires en cinq rencontres), ils semblent sur la bonne voie, malgré la défaite. Pour Auxerre, premier leader de la saison, il semblait primordial de prendre un bon départ. Et quant à savoir s’il aura l’étoffe d’un candidat pour la Ligue 1, les semaines prochaines révèleront une partie du verdict.

Autre grand favori du championnat, Nantes a été tenu en échec par Istres (1-1). Fabrice Pancrate, d’une talonnade aérienne aussi surprenante que géniale, avait pourtant permis aux Canaris de mener au score devant leur public, mais Nassim Akrour a réussi à égaliser à l’aube du temps additionnel. De son côté, Dijon a pu bénéficier d’une réalisation de son meilleur joueur de la saison précédente, Benjamin Corgnet, toujours en instance de départ. Enfin, faux-départ pour Le Havre, rejoint puis dépassé en seconde période par Arles-Avignon (1-2). Dans son nouveau stade Océane, bijou de lumière, les Normands se sont fait punir par Dramani Haminu et Romain Rocchi, auteur d’une merveille de coup-franc. Malgré la présence de Ryan Mendes, le HAC débute de la pire des manières.

Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0