Lens prend le large

Lens prend le large
Par Eurosport

Le 24/02/2009 à 04:30Mis à jour

Le Racing Club de Lens a fait un nouveau pas vers la Ligue 1 en allant s'imposer chez son dauphin, Metz (2-1), lundi en match en retard de la 24e journée de Ligue 2. Les buts ont été inscrits par Doumeng et Maoulida pour les Sang et Or alors que Cissé a marqué pour les Lorrains.

Lundi soir, en match décalé de la 24e journée de Ligue 2, Lens a sans doute assuré sa montée parmi l'élite. Et peut-être même le titre de champion. En battant Metz à Saint-Symphorien (1-2), les Sang et Or s'envolent en tête du classement. Ils possèdent désormais 8 points d'avance sur leur dauphin lorrain et 10 sur le quatrième, Montpellier. Ce sont deux équipes en pleine forme qui se présentaient pour le choc de cette deuxième partie de saison. Les Messins étaient jusqu'alors invaincus en 2009 (4 victoires et un nul en championnat). De leur côté, les Artésiens restaient sur 4 matches sans défaite en championnat dont 3 victoires.

Le choc tient toutes ses promesses dès le début de la rencontre. L'engagement est total et les Grenats dominent leurs visiteurs, qu'ils avaient d'ailleurs battu lors du match aller à Félix Bollaert (0-1). Soucieux de se donner de l'air par rapport à ses poursuivants (le MHSC en tête), Metz se montre dangereux par Sébastien Renouard mais sa volée puissante passe juste à côté (11e). Dix minutes plus tard, c'est encore Renouard qui est à la conclusion d'une action dans la surface. Sa frappe manque de puissance et le gardien croate, Vedran Runje, capte le cuir.

Le froid réalisme lensois

Ce sont finalement les Sang et Or qui ouvrent le score sur leur première occasion du match. Sur une longue ouverture de Yohan Demont, Geoffrey Doumeng parvient à se retourner. Son tir est dévié par Romain Brégerie et trompe Germano Vailati, le deuxième gardien derrière Christophe Marichez, blessé à l'épaule (33e, 0-1). Derrière, les Lorrains se procurent 2 grosses occasions mais elles ne finissent pas au fond des filets. Metz rejoint les vestiaires avec un but de retard.

Au retour, les Messins sont logiquement récompensés pour leurs efforts. Papiss Cissé conclut parfaitement après un enchainement rapide de Victor Mendy (50e, 1-1). Comme lors du premier acte, les Nordistes sont légèrement dominés par leurs adversaires mais reprennent l'avantage. Aruna Dindane est à la lutte avec deux Lorrains. Le cuir file dans la profondeur pour Toifilou Maoulida qui bat tranquillement le gardien suisse du FC Metz (66e, 1-2). Entré en fin de rencontre, Nenad Jestrovic rate une énorme occasion dans les arrêts de jeu et symbolise à lui seul le manque de réalisme de son équipe lundi soir. Les Lensois confortent leur place de leader avec ce 3e succès de rang en championnat alors que le FC Metz reste à portée de Montpellier. Le chemin vers la montée est encore long pour les Grenats.

Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0