Perform

Ligue 2 : La DNCG confirme son refus d'accepter Luzenac en L2

Luzenac était la belle histoire du printemps, cela n'aura pas duré longtemps
Par AFP

Le 03/07/2014 à 13:28Mis à jour Le 03/07/2014 à 14:30

La direction nationale de contrôle et de gestion (DNCG) de la ligue de football professionnel (LFP) a confirmé son refus d'accepter le club ariégeois de Luzenac AP en ligue 2

Un coup très dur pour toute une région. La direction nationale de contrôle et de gestion (DNCG) de la ligue de football professionnel (LFP) a confirmé son refus d'accepter le club ariégeois de Luzenac AP en Lue 2, a-t-on appris jeudi auprès du club. n première instance, début juin, le club s'était vu refuser la montée pour raison financière. Le porte-parole du club indiquait jeudi à la mi-journée ne pas être informé pour l'instant des motivations invoquées par la DNCG. Le procès-verbal de la réunion d'appel du 2 juillet, dont l'AFP a eu connaissance, mentionne simplement la confirmation du rejet du dossier du club, qui avait gagné sportivement sa montée en L2 en finissant deuxième du championnat de National derrière Orléans. Luzenac, village de 650 habitants niché sur les rives de l'Ariège, est le plus petit club à avoir jamais accédé à la Ligue 2.

Le président du club Jérôme Ducros, qui n'a pu être joint jeudi, s'était dit "confiant" dans la capacité du LAP à satisfaire en appel aux exigences financières de la DNCG, qui avait retoqué son budget le 5 juin. Le club avait un problème majeur d'absence de stade homologué à Luzenac ou à Foix. Selon M. Ducros, les comptables de la DNCG n'avaient matériellement pas eu le temps de prendre en compte le fait que le club venait de trouver fin mai un accord avec le Stade Toulousain pour disputer ses matches à domicile au stade Ernest Wallon. Il espérait que la prise en compte de ce stade conforme aux règlements de la L2 permettrait "l'attribution par la LFP de la licence club représentant une ressource de 850 000 euros dans le budget". Le club comptait aussi apporter des précisions aux instances de la LFP en matière de ressources de sponsoring.

Des arguments qui n'ont pas suffi à convaincre la DNCG. Le maintien de Luzenac en championnat de National devrait se traduire par le repêchage du club d'Istres (Bouches-du Rhône). Le LAP a la possibilité de tenter un dernier recours devant le comité national olympique et sportif français (CNOSF), mais jeudi à la mi-journée, les dirigeants du club n'avaient pas encore pris de décision sur ce point, selon le porte-parole.

0
0