Cela semble être la fin d’un long feuilleton. Après des mois de tractations, l'attaquant brésilien Adriano (32 ans) s’est annoncé au Havre à travers les réseaux sociaux, jeudi. Une annonce surprenante un jour de Noël surtout que le club havrais n’a pas, pour l'instant, communiqué sur le sujet. Un tweet que s’est pourtant empressé de faire suivre Christophe Maillol, protagoniste de l’arrivée du Brésilien, qui tente toujours de racheter le club. Le club, 11e de Ligue 2, réaliserait ainsi le premier "gros coup" du mercato hivernal.
tweet
Cette nouvelle, si elle vient à se confirmer, irait dans le sens de ce qu’il se passe depuis plusieurs semaines autour du club normand où le nom du Brésilien circulait. Il était même venu donner le coup d’envoi de la rencontre contre Arles-Avignon, le 31 octobre dernier, au Stade Océane.
Ligue 2
Maillol a présenté "des garanties" mais reste en sursis devant la DNCG
16/12/2014 À 17:02
Voir la vidéo
C’est surtout un transfert qui confirmerait que l’homme d’affaire, Christophe Maillol, aurait bien reçu les fonds pour racheter 94% des parts du club, comme il l’a promis lors de son passage devant la DNCG, le 16 décembre dernier. "J'ai amené des garanties pour le HAC, comme ça je ne déçois pas la confiance de M. Louvel et je réponds à tous mes détracteurs", avait déclaré l’ancien rugbyman. Là aussi, la confirmation de son entrée dans le capital du club se fait attendre depuis plusieurs semaines. Cette annonce pourrait être une sorte de "coup de force" médiatique de sa part.
Sans club depuis avril et le non-renouvellement de son contrat avec l'Atletico Paranaense, l’Imperatore souhaite relancer sa carrière, lui qui n'a joué que 17 matches depuis 2010 (pour trois buts). Il a désormais six mois pour prouver qu’il a encore le niveau. Une période à l’issue de laquelle une décision sera prise par les dirigeants du Havre pour savoir si le joueur doit continuer ou non à fouler les pelouses normandes.
Football
Adriano est soupçonné d'"association au trafic de drogue"
05/11/2014 À 00:05
Ligue 2
Le Havre n'a pas les moyens de recruter Adriano, simplement de l'inviter au stade
28/10/2014 À 15:18