From Official Website

"Battez vos adversaires au lieu de battre vos femmes" : banderoles hostiles déployées à Lens

"Battez vos adversaires au lieu de battre vos femmes" : banderoles hostiles déployées à Lens

Le 12/03/2018 à 22:57Mis à jour Le 12/03/2018 à 23:12

LIGUE 2 - En clôture de la 29e journée, le RC Lens a réalisé une très mauvaise opération en vue du maintien en s'inclinant à domicile face à Bourg-en-Bresse (0-1). Le tout dans une ambiance surréaliste, les supporters Sang et Or ayant déployé durant toute la rencontre de nombreuses banderoles hostiles à l'encontre de leurs joueurs.

Grève des encouragements, insultes, moqueries et banderoles hostiles... les joueurs du RC Lens ont vécu une bien triste soirée lundi à Bollaert-Delelis. Sur le terrain sportif, les Sang et Or ont perdu 0-1 un match très important en vue du maintien face à Bourg-en-Bresse, désormais 17e, à un point des Lensois.

Eliminés de la Coupe de France par les Herbiers, puis battu à Ajaccio face au Gazélec la semaine passée, les Lensois ont surtout été accueillis par de nombreuses banderoles hostiles de leurs supporters. "Battez vos adversaires au lieu de battre vos femmes", pouvait-on ainsi lire sur l'une d'entre elles, en écho aux affaires extra-sportives concernant Nicolas Douchez et Brice Dja-Djédjé.

" Maintenez-nous et cassez-vous"

"Vous faites chier même les constipés", "Bollaert n'est pas un cirque, dehors les clowns" ou encore "Maintenez-nous et cassez-vous" pouvait-on aussi lire sur des banderoles déployées durant toute la rencontre dans la tribune Marek, faisant cette fois allusion aux résultats inquiétants du club lensois, inquiétant 15e de Ligue 2.

Seul le gardien lensois Jérémy Vachoux a été épargné par les 20 000 supporters lensois présents, qui avaient également distribué un tract avant la rencontre pour exprimer leur ras-le-bol : "Trop, c'est trop... Une fois encore, le peuple lensois a été humilié et cela dure depuis trop longtemps. Les années se suivent et se ressemblent. Chaque année, nous pensons avoir vu le pire sur le terrain, mais non, ils réussissent toujours à creuser". La seule bonne nouvelle du soir finalement, c'est qu'il n'y a pas eu d'envahissement de terrain.

Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0