Orléans retrouve la victoire face au Gazélec Ajaccio (2-0) et revient à une longueur

Orléans retrouve la victoire face au Gazélec
Par AFP

Le 12/12/2017 à 21:29Mis à jour Le 12/12/2017 à 21:52

LIGUE 2 - Deux cadeaux offerts coup sur coup avant la pause ont permis à Orléans de dominer 2-0 une timide équipe du Gazélec Ajaccio, mardi lors du dernier match de la 18e journée de L2 entre deux clubs calés dans le ventre mou du classement.

Orléans renoue avec le succès après trois défaites de suite en Ligue 2. Désormais 14e avec 22 points grâce sa victoire face au Gazélec Ajaccio (2-0), les Orléanais reviennent ainsi à une longueur et une place des Corses, battus pour la 2e fois d'affilée en championnat. Ben Othman (34) et Poha (38) ont cruellement sanctionnés deux errements défensifs adverses. Gomis a lui brillé en s'offrant deux nouvelles passes décisives. Après quatre défaites d'affilée, il était temps de mettre fin à cette série...

Le break fait, le GFCO, avant-dernière attaque de L2 avec seulement 12 buts inscrits, s'est montré incapable de réagir en seconde période et d'enrayer ainsi ce 1er revers en L2 face au club de Didier Olle-Nicolle. Celui-ci attendait même depuis août 2011 un succès face à cet adversaire. A l'époque, les deux clubs évoluaient en effet en National... La rencontre, déplacée de vendredi à mardi pour permettre à Ajaccio de se qualifier samedi en 32e de finale de Coupe de France au détriment de Géménos (2-1), ne laissera donc pas de souvenir impérissable sur l'Île de Beauté.

D'autant que Marveaux, entré à la 53e minute, a été prié de quitter la pelouse à la 76e après son 2e avertissement... C'est d'autant plus préjudiciable que le Gazélec enchaîne vendredi par la réception du dauphin nîmois. Celui-ci, vainqueur de Clermont lundi (3-1), continue d'ailleurs de coller à la roue du leader rémois, qui avait été s'imposer vendredi à Niort (2-1) et possède toujours quatre points d'avance. Lors de la 19e et dernière journée avant la trêve hivernale, les Orléanais effectueront eux le court déplacement jusqu'à Châteauroux.

0
0