Getty Images

Ligue 2 : Metz continue sa marche en avant, le Paris FC et Lorient mettent la pression sur Brest

Metz continue sa marche en avant, le Paris FC et Lorient mettent la pression sur Brest
Par Eurosport

Le 11/01/2019 à 21:45Mis à jour Le 11/01/2019 à 22:24

LIGUE 2 - Les équipes de tête ont tenu leur rang à l'occasion de la 20ème journée. Le leader Metz s'est imposé non sans mal à Orléans (1-0) quand le Paris FC et Lorient ont fait le travail face à Nancy (2-1) et Châteauroux (2-1). En bas de tableau, Béziers a subi sa cinquième défaite consécutive et reste 18ème au classement.

Metz continue de s'affirmer comme favori de la Ligue 2 : sans son entraîneur Frédéric Antonetti, en retrait pour raisons personnelles, le club mosellan a gagné vendredi à Orléans (1-0), pour prendre provisoirement six points d'avance (44 pts) en tête lors de la 20e journée. Brest, 2e avec 38 points, peut certes réduire l'écart s'il bat Troyes samedi (15h), mais le club grenat, qui a en plus un match en retard par rapport à tous ses poursuivants, semble réellement intouchable : il n'a plus perdu depuis le 5 novembre, toutes compétitions confondues. A Orléans, il a suffi d'un but de Farid Boulaya pour enchaîner une cinquième victoire sur les six dernières rencontres de L2, et faire presque oublier l'absence du coach Antonetti, qui s'est mis à l'écart du club plusieurs semaines pour être aux côtés de son épouse souffrant "d'un problème de santé".

Juste derrière, le Paris FC a pris place sur le podium (35 points), juste devant Lorient (4e, 34 points) : les deux formations ont gagné sur le score de 2-1, à Nancy et contre Châteauroux. C'est Lens qui en fait les frais : 5e, le RCL (32 points) est sous pression avant d'aller affronter le Red Star lundi. D'autant que Clermont (32 points) est juste derrière après sa victoire sous la neige contre Niort (3-2).

Cinquième défaite de suite pour Béziers, Sochaux proche de la zone rouge

En Corse, il n'a pas neigé, mais Auxerre est passé comme un ouragan sur le pauvre Gazélec Ajaccio (4-0). L'AC Ajaccio a sauvé l'honneur insulaire en infligeant une 5e défaite de suite au promu Béziers (2-1). A Valenciennes, Sochaux a perdu un match essentiel pour le maintien (1-0), deux jours après les promesses d'investissements faites par le président chinois du club doubiste, sous le coup d'une rétrogradation administrative à titre conservatoire de la DNCG, le gendarme financier du foot français. Mais les Lionceaux, désormais 17e, vont devoir considérer sérieusement la possibilité d'une relégation sportive en National 1 s'ils ne réagissent pas.

0
0