Le match Valenciennes-Sochaux (0-0) de samedi dernier va laisser des traces chez les deux équipes. Accusé d'avoir mordu le gardien nordiste Jérôme Prior, le Sochalien Ousseynou Thioune a indiqué dimanche, à L'Est Républicain, avoir été victime d'insultes racistes. "Il m’a dit : "casse-toi sale noir"", accuse le milieu de terrain du troisième de L2. Une version totalement contestée par le Valenciennois, qui a porté plainte pour coups et blessures mais aussi pour diffamation.

Ligue 2
Le Paris FC et Grenoble dos-à-dos, bonne opération de Troyes
IL Y A UN JOUR

"On a vu lors de l'affaire Alvaro-Neymar qu'il y avait des gens spécialisés pour lire sur les lèvres, ces gens-là feront leur boulot, a expliqué Jérôme Prior à So Foot. Sa morsure, c'est comme un coup de poing, ce sont des choses qui ne devraient pas avoir lieu sur un terrain de foot... Aussi, je n'accepte pas qu'on puisse dire que j'ai tenu des propos comme cela. Ce sont des mensonges, c'est une certaine diffamation, ce n'est pas acceptable... Il m'accuse d'avoir tenu des propos racistes, c'est un sujet sur lequel il ne faut pas plaisanter, parce que c'est grave. C'est totalement faux, c'est juste incroyable. Ce mec sera puni pour sa morsure."

Le portier du VAFC veut qu'Ousseynou Thioune "avoue son mensonge devant tout le monde". "Et je veux qu'il soit jugé devant un tribunal pour ses propos, a-t-il ajouté. Quelqu'un qui tient des propos racistes doit être jugé ; quelqu'un qui dit qu'une autre personne a tenu de tels propos alors qu'elle ne l'a pas fait, c'est aussi grave. Je ne sais pas le temps que ça prendra, mais ça ira très loin."

"Il y a un risque de disparition pour plusieurs clubs français": la L1 face à la crise Mediapro

Ligue 2
Conté condamné à six mois de prison ferme pour violences conjugales
26/11/2020 À 19:26
Ligue 2
Grenoble nouveau dauphin du Paris FC
24/11/2020 À 20:35