Cela aurait pu être pire pour Toulouse. Mais le leader de Ligue 2 a concédé le match nul (2-2) sur la pelouse du Paris FC, samedi en ouverture de la 13e journée. Il reste cependant en tête du classement. Car Sochaux n'a pas saisi l'opportunité de lui ravir le trône à Quevilly-Rouen (1-1) dans la soirée.
Suivez une année complète de sport et d’événements sur Eurosport pour 69,99 euros !
Ligue 1
L'absence de Neymar, un mal pour un bien ?
IL Y A 4 HEURES
Bien lancé par une déviation subtile de Moustapha Name, l'ailier parisien Morgan Guilavogui a trompé Maxime Dupé (35e) avant même que Toulouse ne se procure la moindre occasion dangereuse. Dix minutes plus tard, une main de Mikkel Desler a offert un penalty aux Parisiens, transformé par Warren Caddy (45e+1). Dominateur dès le début du match mais inoffensif, le Téfécé s'est laissé surprendre par le plan de jeu du Paris FC, basé sur une solide défense et une projection rapide en contre-attaques.
Au retour des vestiaires, les Toulousains ont relancé le match grâce à un but de Bafodé Diakité sur corner (52e). Le Téfécé n'est toutefois pas parvenu se montrer tranchant, et s'en est remis à son meilleur buteur Rhys Healey, qui a arraché l'égalisation d'une superbe frappe en pivot (85e). Après son festival la semaine passée (6-0 contre Auxerre), Toulouse (28 points) marque le pas.

Dhorasoo : "Lors de la finale PSG-OM en 2006, je tire une fois et ça va dans le but, c’est fou"

Sochaux accroché

Tous les regards étaient donc braqués sur le Stade Bonal, à raison puisque c'est là qu'a été inscrit le premier but de la soirée, mais il a été l'oeuvre de Gbelle (2e), l'attaquant de Quevilly-Rouen. Surpris d'entrée, les Sochaliens ont ainsi rejoint le vestiaire menés. Mais dès le début de la seconde période, l'ailier sochalien Do Couto a égalisé (47e) après un bon travail d'Ambri sur le côté droit, relançant les Lionceaux, qui ont ensuite copieusement dominé la partie, en vain.
Les statistiques ont de quoi faire enrager les supporters sochaliens: 70% de possession de balle, neuf tirs, dont quatre cadrés, mais un match nul pour le FCSM, qui reste toutefois invaincu sur ses six derniers matches (quatre victoires et deux nuls). Sochaux (27 points) voit même revenir Ajaccio (25 pts) et Le Havre (24 pts) dans son dos. Les Ajacciens ont dominé Nancy 2-0 à domicile grâce à un but de Moussiti-Oko (3e) au terme d'une superbe action collective et une autre jolie réalisation de Nouri, d'une frappe enroulée à l'entrée de la surface après un crochet.

"Au PSG, Messi se 'ronaldoïse...'"

Le bijou de Chahiri éclipsé

Les Havrais se sont imposés face à Pau sur la plus petite des marges (1-0) grâce à un but contre son camp de Kouassi (15e). Caen a été tenu en échec par Dunkerque 1-1 et reste englué dans le milieu de tableau (10e). Les Caennais menaient pourtant grâce à un bijou de Chahiri : à l'arrêt dans la surface de l'USL, l'ailier gauche s'est défait de trois défenseurs par une série de dribbles avant d'ajuster Maraval. Un but digne d'un joueur de futsal, finalement éclipsé par l'égalisation de Tchokounté (84e).
Dans le bas de tableau, Amiens a gagné une place grâce à sa large victoire 3-0 sur Valenciennes au Stade de la Licorne, mais reste dans la zone rouge (18e). Lundi, Auxerre (5e, 20 pts) recevra Bastia dans l'espoir de rejoindre le quatuor de tête, qui se tient en quatre points.
Ballon d'Or
Pochettino répond à la polémique : "Messi mérite totalement ce Ballon d'Or"
IL Y A 13 HEURES
Ballon d'Or
La septième merveille de Messi
HIER À 20:53