Deux supporters de Dijon sont convoqués en janvier devant le tribunal correctionnel du Havre pour avoir jeté une bouteille d'eau sur le défenseur havrais Pierre Gibaud. Placés en garde à vue samedi soir, ils ont été remis en liberté dimanche après avoir reconnu les faits. Nés en 1995 et 1997, les deux supporteurs comparaîtront sur reconnaissance préalable de culpabilité ("plaider-coupable") "pour jets de projectile dans une enceinte sportive", a précisé à l'AFP Cyrille Fournier, procureur adjoint du Havre.
"L'un a lancé une bouteille d'eau sur un joueur. L'autre, un objet mais pas sur un joueur", a précisé le magistrat. L'un a un casier vierge, l'autre une mention mais sans rapport avec les faits. "La peine maximale encourue est de 3 ans d'emprisonnement, une amende de 15.000 euros et l'interdiction de pénétrer dans une enceinte sportive pendant cinq années", selon le magistrat.
Le club havrais a porté plainte mais pas Pierre Gibaud, atteint à l'abdomen par une bouteille lancée depuis le parcage visiteurs où se trouvaient les supporteurs dijonnais, alors que les Havrais venaient de marquer un penalty par Victor Lekhal (61e, 2-0). Gibaud s'est écroulé au sol avant de se relever quelques minutes plus tard et de montrer à l'arbitre une marque rouge sur son abdomen. Les Havrais l'avaient emporté 2-0 face à Dijon.
Ligue 2
Toulouse se fait surprendre à Niort
IL Y A 14 HEURES
Ligue 2
Auxerre a loupé le coche
04/12/2021 À 16:47
Ligue 2
Ajaccio rate le coche, pas Sochaux
03/12/2021 À 22:15