La CAF va prendre ses responsabilités. Afin de statuer le sort de la finale retour de la Ligue des champions africaine entre l'Espérance de Tunis et le Wydad Casablanca, la Confédération Africaine de Football a prévu de réunir "incessamment" ses instances compétentes. La finale retour disputée le 31 mai entre les clubs de Tunis et de Casablanca, interrompue par les joueurs marocains furieux après une panne de l'assistance vidéo à l'arbitrage, devait être rejouée sur un terrain neutre, selon une décision prise en juin par le comité exécutif de la CAF. Mais le TAS a estimé mercredi que cette instance n'était pas habilitée à trancher.

"La formation du TAS a annulé la décision du 5 juin 2019 pour des raisons de forme uniquement", écrit jeudi la Confédération africaine dans un communiqué, tout en précisant n'avoir "pas encore reçu la motivation de ladite sentence".

Ligue des champions africaine
L'Espérance Tunis sacrée au bout de la procédure
07/08/2019 À 17:59

Le tribunal basé à Lausanne "a décidé de laisser les organes compétents de la CAF se prononcer sur les questions disciplinaires y compris la décision de rejouer le match retour de la finale de la Ligue des Champions de la CAF, le cas échéant", détaille celle-ci.

"A cet égard, la CAF annonce que ses organes compétents se réuniront incessamment pour statuer sur le dossier et qu'elle avisera en temps opportun", conclut-elle dans le communiqué.

Ligue des champions africaine
Pour vice de forme, le TAS annule la décision de faire rejouer la finale retour
31/07/2019 À 14:10
Ligue des champions africaine
La Tunisie s'oppose vigoureusement à la décision de la CAF de faire rejouer la finale
06/06/2019 À 15:23