Les Tunisiens sont sortis par milliers dans les rues pour fêter l'incroyable remontée du club tunisois face au géant égyptien d'Al Ahly, battu 3-0 au stade de Radès, faisant vrombir les voitures et klaxonnant toute la soirée.

A Nabeul, dans l'est du pays, une voiture a foncé dans la foule qui fêtait la victoire tard vendredi, blessant quatre personnes, a indiqué le port-parole du ministère de l'Intérieur, Sofiène Zaag. "Le chauffeur, qui a été arrêté, était en état d'ivresse avancé, et recherché après avoir été condamné à la prison pour consommation de drogue", a-t-il ajouté, précisant que trois personnes avaient été légèrement blessées, tandis qu'une fillette était dans un état plus grave.

Ligue des champions africaine
L'Espérance Tunis sacrée au bout de la procédure
07/08/2019 À 17:59

Il n'y a néanmoins pas eu de heurts aux alentours du stade, qui était quasiment comble, avec plus de 50.000 spectateurs, une première depuis la révolution de 2011, selon la Sûreté nationale. "Tout le monde a été à la hauteur, le public et les forces de sécurité", s'est félicité M. Zaag.

Plus de 6000 policiers avait été mobilisés pour cette finale qui s'annonçait initialement tendue, après des différends lors des précédents matches. Drones, hélicoptères, brigade canine, police montée et pour la première fois des portiques de détection des métaux avaient été déployés autour du stade et dans le centre de Tunis.

Ligue des champions africaine
La CAF va réunir "incessamment" ses instances compétentes pour réexaminer la finale
02/08/2019 À 08:13
Ligue des champions africaine
Pour vice de forme, le TAS annule la décision de faire rejouer la finale retour
31/07/2019 À 14:10