Le PSG est frustré. Parce qu'il n'était pas loin du niveau de l'OL mais il a fini par s'incliner devant le quadruple champion d'Europe en titre mercredi en demi-finale de la Ligue des champions (1-0). Mais surtout parce qu'il s'estime lésé par l'arbitrage. "On a été confronté à un arbitrage pas au niveau, l'arbitrage a pris le dessus, le VAR aurait peut-être servi, mais c'est en termes de niveau global et athlétique qu'il faut changer les choses, a lâché l'entraîneur parisien Olivier Echouafni. Il faut que les arbitres aussi soient au niveau".

Les Parisiennes ont été réduites à dix après l'expulsion de Grace Geyoro pour un deuxième carton jaune. Sur le coup franc consécutif à la faute qui a entraîné le carton rouge de l'internationale française, elles ont d'ailleurs concédé le seul but du match inscrit par Wendie Renard. "Pendant tout le match, l'arbitre nous a donné des cartons jaunes pour des petites fautes, et ça nous tue, a pesté la capitaine parisienne Irene Paredes. Ca nous a tué petit à petit. Après le carton rouge, c'était dur de remonter ça."

Ligue des champions féminine
Et à la fin, c'est l'OL qui gagne
26/08/2020 À 19:48

"Les Parisiennes ont fait trois fois plus de fautes"

Jean-Michel Aulas n'a pas la même version des faits, alors que l'OL a également été réduit à dix après l'expulsion de l'attaquante anglaise Nikita Parris, qui manquera la finale dimanche face à Wolfsburg. Même s'il estime lui aussi que l'arbitrage n'a pas été bon. "J'ai été très en colère contre l'arbitre parce qu'elle a trop laissé jouer, a déclaré le président lyonnais au micro de Canal+. Je crois que les Parisiennes ont fait trois fois plus de fautes que nous, et il y aurait eu des sanctions beaucoup plus importantes (avec la VAR)."

JMA a surtout déploré que le VAR ne soit pas utilisée sur l'ensemble du Final 8, comme chez les hommes. "Effectivement, il faudrait avoir une VAR pour les féminines, c'est la moindre des choses, et je pense que l'UEFA saura mettre le foot féminin au même niveau que le foot masculin sur le plan de la VAR", a-t-il souligné. L'assistance vidéo à l'arbitrage sera utilisé pour la finale dimanche face à Wolfsburg, où les Rhodaniennes viseront un cinquième sacre européen consécutif.

Trophée des Champions
Les notes du PSG : Icardi au firmament, Marquinhos déterminant
14/01/2021 À 00:12
Ligue 1
Pochettino aux commandes, Leonardo a du boulot : Quel mercato pour le PSG ?
02/01/2021 À 17:45