Les Parisiennes vont devoir cravacher. Bousculé en demi-finale aller (1-1), le Paris Saint-Germain se rend Barcelone ce dimanche (12h00) pour tenter de se qualifier pour la finale de la Ligue des champions féminine, face à Chelsea ou au Bayern Munich, mieux placé que les Anglaises après la première manche (2-1). Il ne reste que deux tickets pour visiter le stade Gamla Ullevi de Göteborg, théâtre de la prochaine finale le 16 mai, et ils seront âprement disputés dimanche par les quatre dernières équipes prétendantes, qui ont livré des oppositions enlevées et indécises la semaine passée.
Les Parisiennes, accrochées à domicile, sont en ballotage défavorable face à la séduisante équipe du FC Barcelone, revenue de France avec un moral au zénith et, surtout, ce précieux but inscrit à l'extérieur. "On n'a pas peur du tout, on est habituées à jouer des gros matches", a néanmoins prévenu samedi la capitaine du PSG Irene Paredes. "On ressent les frissons dans le corps (avant) un match aussi important." Pour les Françaises, s'imposer au stade Johan-Cruyff, petite enceinte bâtie dans le centre d'entraînement blaugrana en banlieue de Barcelone, n'a rien d'une évidence. Le Barça y a gagné tous ses matches cette saison et pourra compter sur le soutien d'un millier de supporters, jauge autorisée depuis fin mars pour les rencontres à domicile des dames.
D1 Arkema
Le titre de champion n'a pas suffi, Echouafni quitte le PSG
10/06/2021 À 19:02

Les Parisiennes toujours privées de Diani

La bande de Marie-Antoinette Katoto a bien sûr des arguments offensifs à faire valoir, même s'il lui faudra faire sans Kadidiatou Diani, insuffisamment remise d'une blessure à une cheville et à nouveau forfait dimanche, comme à l'aller. Le camp d'en face s'inquiète également pour "Jenni" Hermoso, ancienne Parisienne et actuelle meilleure buteuse de l'édition 2020-2021 de la C1 dames (6 buts). Décisive à l'aller, l'attaquante n'a pas fait le voyage pour défier le Madrid CFF (victoire 2-0) mercredi en championnat, en raison de douleurs à la cheville droite. En revanche, Patri Guijarro est revenue d'une blessure aux abdominaux et a effectué le déplacement.

Ecroulement face à City, Mbappé forfait et résidus de Covid : Le PSG est-il en surchauffe ?

Le PSG, tombeur des quintuples tenantes du titre lyonnaises au tour précédent, tentera d'accéder à sa troisième finale européenne, après les échecs de 2015 et 2017. En cas de qualification, le Barça et son entraîneur Cortes disputeront leur deuxième finale, deux ans après celle perdue face à l'OL. En face, il y aura quoi qu'il arrive une équipe finaliste pour la première fois de son histoire. Le Bayern de la défenseure Hanna Glas, passeuse et buteuse à l'aller, se déplace dimanche (13h30) à Londres avec un court avantage au tableau d'affichage. Mais Chelsea et ses stars de l'attaque Pernille Harder, Fran Kirby et Samantha Kerr restent largement capables de renverser la vapeur.
Au tour précédent, l'ambitieuse équipe anglaise a éliminé un autre club allemand, Wolfsburg, en remportant les matches aller et retour contre le finaliste de la C1 2020, par ailleurs double lauréat. Le vainqueur de la compétition, le 16 mai, succèdera à l'Olympique lyonnais de Wendie Renard, septuple lauréat de la Ligue des champions qui a raflé notamment les cinq éditions précédentes entre 2016 et 2020.

Le programme des demi-finales retour de Ligue des champions féminine

Dimanche 2 mai :
  • 12h00 : Barcelone - Paris Saint-Germain
  • 13h30 : Chelsea - Bayern Munich
Ligue 1
Pogba : "Je n'ai pas le numéro de Nasser…"
10/06/2021 À 16:12
Ligue 1
Wijnaldum au PSG, ça brûle
06/06/2021 À 10:13