Le Paris Saint-Germain termine son année 2021 en beauté. Pour leur 6e et dernier match de groupe en Ligue des Champions féminine, les coéquipières de Grace Geyoro ont largement disposé des Islandaises de Breiðablik, jeudi soir (6-0). Titulaire alors que Marie-Antoinette Katoto était malade, l’attaquante canadienne Jordyn Huitema en a profité pour signer un doublé. La milieu brésilienne Luana, blessée depuis mars, est entrée en fin de rencontre. Elle a pu inscrire un penalty, pour une célébration collective pleine d’émotion. Les Françaises Kadidiatou Diani et Sandy Baltimore ont également trouvé le chemin des filets.

Le somptueux but de Ramona Bachmann a condamné Breiðablik

Coupe de France
8-0 : comment le PSG a écrasé Yzeure en finale
15/05/2022 À 18:26
Le Paris Saint-Germain de Grace Geyoro et Sakina Karchaoui avait pour seul objectif de continuer son règne sans partage sur ce groupe B de C1 féminine, alors que les Rouge et Bleu étaient déjà assurées de terminer à la première place. Ramona Bachmann a été la première à montrer la voie, d’une superbe frappe du droit en pleine lucarne après une belle talonnade de Huitema (1-0, 10e).
Malgré un courageux pressing islandais tout au long du premier acte, et plusieurs sauvetages devant Jordyn Huitema (14e, 42e), Sara Däbritz (23e) et Geyoro (31e), l’attaquante canadienne a trouvé la faille peu avant la pause, d’une superbe tête imparable pour la gardienne Telma Ívarsdóttir après un centre d’Ashley Lawrence (2-0, 44e).

Justesse technique et liesse collective pour Luana

Les Parisiennes ont déroulé en seconde période, avec un but tout en vélocité de Kadidiatou Diani (3-0, 60e), une conclusion clinique de Sandy Baltimore (4-0, 69e) et un but sur penalty de Luana (5-0, 86e). Absente depuis le mois de mars après une longue blessure au genou gauche, l’internationale brésilienne a fêté son retour à la compétition en communion avec ses coéquipières avant que Huitema ne profite d’une nouvelle percée de sa compatriote Lawrence pour clôturer le marquoir (6-0, 90e+4).
71% de possession, 18 tirs cadrés, 611 passes réussies sur 683 et 6 buts marqués. 2021 se termine dans la joie pour les joueuses de Didier Ollé-Nicolle, après l’affaire Kheira Hamraoui. Après les fêtes, les féminines du PSG débuteront leur dense seconde partie de saison le 9 janvier, en Coupe de France à Dijon.
Ligue 1
Messi, déception conséquente et circonstances atténuantes
09/05/2022 À 08:39
Ligue des champions féminine
Les patronnes de l'OL sont de retour : "On fera tout pour gagner le titre"
30/04/2022 À 22:20