L’OL peut souffler. Opposées au Bayern Munich au Groupama Stadium, les filles de Sonia Bompastor se sont imposées sur le fil (2-1) après avoir été menées d’un but à la mi-temps. Dominatrices sur la globalité de la rencontre, les Lyonnaises s’en sont remis à Janice Cayman puis Amandine Henry pour se sortir du piège bavarois. Un succès qui a mis du temps à se dessiner, mais qui permet à Lyon de prendre (déjà) cinq points d’avance sur son adversaire du soir en tête de la poule D.
Tout avait pourtant bien mal débuté pour les Rhodaniennes, face au leader de Bundesliga. Malgré de nombreuses tentatives de Carpenter ou Cascarino pour déstabiliser la défense allemande, ce sont bien les joueuses de Jens Scheuer qui ont ouvert le score peu avant la demi-heure de jeu. Suite à un corner joué à deux, Simon a adressé un centre au deuxième poteau que Buchanan a dévié dans son propre but (0-1, 25e). Sonnées, les Lyonnaises ont tenté de réagir, mais ont manqué de justesse technique dans les derniers mètres pour trouver la faille.
Ligue des champions féminine
Un premier revers : l'OL chute à Munich
17/11/2021 À 21:59

Culture de l’excuse, silence d’Aulas et pacte : tout ce qui a changé à l'OL avec Bosz

Lyon, à l'usure

Derrière à la pause, les joueuses du club de Jean-Michel Aulas devaient alors faire preuve de caractère pour revenir dans la rencontre. Du caractère, c’est ce qui a permis à Janice Cayman de passer devant son vis-à-vis à la retombée d’une frappe (contrée) de Delphine Cascarino. Du bout du pied, la Belge a remis les siennes à hauteur au tableau d’affichage (1-1, 50e). Au cours d’une deuxième période guère plus animée que la première, Lyon a tenté de faire la différence avec les entrées d’Ada Hegerberg et d’Emelyne Laurent.
Malgré une Saki Kumagai très appliquée pour son retour à Lyon, le Bayern Munich n’a finalement pas tenu la distance et a cédé sur une tête décroisée d’Amandine Henry (2-1, 86e). Positionnée à la gauche d’une défense à trois, la joueuse de 32 ans a repris victorieusement un corner de Macario pour délivrer l’OL. Mis en difficulté pendant 85 minutes par une formation allemande robuste derrière, les coéquipières de Perle Morroni s’en sortent donc avec les trois points, et prennent une vraie option sur la qualification pour les quarts de finale.

Ellie Carpenter au duel avec Klara Buhl lors du match opposant Lyon au Bayern Munich, le 10 novembre 2021 en Ligue des champions féminine

Crédit: Getty Images

Avec 9 points en 3 rencontres, elles comptent six points d'avance sur le Benfica, troisième de la poule avec 3 points. La parenthèse européenne refermée, les Lyonnaises sont désormais tournées vers le choc face au Paris Saint-Germain en D1 Arkema, dimanche soir (21h00). Si tout n'a pas été parfait, cet OL semble bien décidé à effacer sa saison blanche lors du dernier exercice. Et comme on dit souvent, l'appétit vient en mangeant.
D1 Arkema
L'OL sans pitié avec le PSG
14/11/2021 À 21:56
D1 Arkema
Après l'agression et l'émotion, le PSG en mission à Lyon
13/11/2021 À 23:01