Les Fenottes de l’Olympique Lyonnais ont assumé leur statut de favorites. Dans leur Groupama Stadium, après une courte défaite à l’aller, les joueuses de Sonia Bompastor se sont imposées avec la manière face à la Juventus en quarts de finale retour de la Ligue des Champions féminine (3-1). Ada Hegerberg, Melvine Malard et Catarina Macario sont les buteuses rhodaniennes. En demi-finales, fin avril, c’est un duel franco-français qui nous attend : les Lyonnaises affronteront les Parisiennes sur la route du Juventus Stadium de Turin.
Le film du match
D1 Arkema
Après la Ligue des champions, l'OL récupère sa couronne nationale
29/05/2022 À 20:51

Hegerberg et Malard, coup sur coup

Bousculées lors du match aller il y a une semaine (défaite 2-1), les Fenottes se sont installées dans le camp turinois dès les premiers instants du match. Catarina Macario mettait ainsi déjà la gardienne française de la Juve, Pauline Peyraud-Magnin, à contribution après quelques secondes de jeu (4e). Si après le quart d’heure de jeu, l’attaquante suédoise Lina Hurtig, bien isolée par Barbara Bonansea dans la surface lyonnaise, a vu son dangereux tir croisé du droit contré de justesse par Selma Bacha (22e), les coéquipières d’Ada Hegerberg ont mis à terre leurs adversaires coup sur coup. D’abord par une superbe reprise de la tête au second poteau de l’attaquante norvégienne sur un service de Bacha (33e, 1-0) puis par Melvine Malard quasiment dans la foulée, sur un somptueux ballon distillé dans le dos de la défense italienne par Lindsey Horan (35e, 2-0).

Macario pour le bijou de la soirée

Après deux nouvelles alertes signées Delphine Cascarino (48e) et Catarina Macario (63e), l’internationale américaine a été l’autrice du but de la soirée. Servie par Cascarino, Macario a éliminé la Turinoise Sara Gama d’un superbe contrôle en mouvement pour conclure d’une belle frappe croisée du droit (3-0, 73e). Le but marqué par la remplaçante turinoise Andrea Stašková en fin de match (3-1, 84e) n’a rien changé : l’Olympique Lyonnais rejoint un autre club français en demi-finale de la Ligue des Champions féminine, le Paris Saint-Germain pour un désormais classique du football féminin européen. L’autre demi opposera l’impressionnant tenant du titre, le FC Barcelone, au VFL Wolfsburg pour des rencontres qui se disputeront à la fin du mois d’avril.
Ligue 1
A Lyon, après le grand n'importe quoi, le chamboule tout ?
24/05/2022 À 21:32
Ligue des champions féminine
L'antisèche : Comme des lionnes
21/05/2022 À 20:17