Elles font partie des favorites de la nouvelle mouture de la Ligue des Champions féminine de l’UEFA. Les Fenottes de l’Olympique Lyonnais ont entamé leur compétition par une victoire sans embûches, à Göteborg contre le BK Häcken (0-3). Les buts ont été inscrits par Melvin Malard (10e), Catarina Macario (48e) et Stine Larsen contre son camp (53e). Après 21 mois d’absence pour blessure, l’attaquante lyonnaise et Ballon d’Or 2018 Ada Hegerberg a fait son grand retour sur les terrains en fin de rencontre.

But pour Malard, dédié à Majri

D1 Arkema
Statu quo : le PSG et l’OL poursuivent leur sans-faute
HIER À 12:37
Elles étaient privées de Wendie Renard et d’Amel Majri, blessées. Les joueuses de Sonia Bompastor, avec Amandine Henry dans une position inhabituelle de défenseure centrale, n’ont pourtant pas laissé le temps à leurs adversaires de prendre confiance. Après un dégagement hasardeux de de la défenseure suédoise Emma Kullberg, Melvine Malard a donné la tendance de la rencontre en marquant d’un beau plat du pied droit, sur un centre en retrait de Danielle van de Donk (0-1, 10e).

Selma Bacha (Lyon) contre Häcken / Ligue des champions féminine

Crédit: Eurosport

Un but dédié par les Lyonnaises à Majri, qui s’est lourdement blessée au genou gauche vendredi contre Bordeaux en D1 Arkema et qui sera absente pendant de longs mois. Le tir de Julia Zigiotti Olme (19e) sur un service de l’ancienne Montpelliéraine Stina Blackstenius a été la seule éclaircie d’une première période à sens unique pour l’équipe visitée. L’imprécision de Malard (44e, 45e+2) et de Signe Bruun, frappant la barre juste avant la pause, étant la seule variable qui a maintenu les Suédoises dans la rencontre.

Hegerberg est de retour, enfin

Sur la lancée de leur fin de premier acte, les Lyonnaises ont fait le break dès le retour des vestiaires grâce à Catarina Macario, sur un tir du droit dans la surface consécutif à un joli centre de Selma Bacha mal repoussé (0-2, 48e). L’infortunée Stine Larsen a sonné le glas pour son équipe cinq minutes plus tard, sur un corner de Bacha qu’elle a dévié dans ses propres filets (0-3, 53e). En fin de rencontre, l’attaquante norvégienne et Ballon d’Or 2018, Ada Hegerberg a pu entrer en jeu et participer à la fête, vingt et un mois après son dernier match de football : la faute à une blessure aux ligaments croisés du genou droit et à une fracture de fatigue au tibia.
Tout cela sous les yeux de sa sœur, la joueuse de l’AS Rome Andrine Hegerberg et de ses parents qui ont fait le déplacement en Suède. La meilleure buteuse de l’histoire de la compétition étoilée (53 buts) aura certainement à cœur de mieux marquer sa prochaine apparition de son empreinte. Ça tombe bien, l’Olympique Lyonnais accueille Benfica pour la seconde journée de la Ligue des champions dès la semaine prochaine, jeudi.

Ada Hegerberg (Lyon).

Crédit: Getty Images

Ligue des champions féminine
5-0 face au Benfica : l'OL poursuit sa promenade de santé
14/10/2021 À 20:59
Ligue 1
Ils n'ont pas perdu mais c'est tout comme : les Lyonnais s'en veulent
03/10/2021 À 22:07