CLAUDE PUEL, comment abordez-vous cette rencontre face au Steaua?

C.P.: Le Steaua est mieux organisé et plus fort qu'il y a deux ans, quand l'OL l'avait déjà affronté en Ligue des champions. C'est une équipe qui joue bien au ballon, très solide, qui méritait mieux face au Bayern, contre qui elle a perdu, et qui a livré un très bon match devant la Fiorentina (0-0, ndlr). J'avais dit au moment du tirage que ce groupe était très homogène et cela se vérifie au vu des résultats. Le Steaua possède de bons joueurs. Cependant, il ne faut pas se focaliser sur l'adversaire, mais plutôt sur le jeu de l'OL. Il n'y a pas de favori et il faut prendre des points là où nous le pouvons. Nous venons ici pour gagner et on verra avec quoi nous reviendrons à la maison.

Ligue des champions
Benzema : "On ne doute pas"
20/10/2008 À 22:00

Vous avez eu un jour de récupération de moins que votre adversaire. Qu'en pensez-vous?

C.P.: C'est l'incertitude. Nous verrons mardi. Il vaut mieux avoir un jour de plus de récupération, mais nous avons quand même joué très tard samedi. Il faudra d'ailleurs s'y faire car tout au long de la compétition nous serons soumis à ce même régime et notamment à l'occasion du match retour. Nous recevrons Le Mans, le dimanche à 21H00, avant de jouer contre le Steaua le mercredi.

Votre équipe connaît des problèmes défensifs actuellement et compte aussi des blessés. Quel est votre sentiment?

C.P.: Il faut arrêter de se focaliser sur la défense. Face à Lille (2-2, ndlr), nous prenons deux buts sur phase arrêtée et on incrimine la défense. Défendre est l'affaire de tous et pas seulement celle des quatre qui jouent derrière. Nous avons des joueurs de qualité, internationaux, et qui ont l'habitude de s'entraîner ensemble. Pour les blessés, c'est comme ça. Notre groupe est de qualité et le plus important, ce ne sont pas tant les blessés, mais ceux qui jouent. Nous évoquerons les blessés une autre fois.

Ligue 1
Lyon étale ses faiblesses
20/10/2008 À 18:00
Ligue 1
"Nous sommes le parent pauvre du VAR" : l'OL n'avale pas l'arbitrage de l'Olympico
HIER À 23:54