Panoramic

PSG-Barcelone (2-2), réactions : Pour le Barça, "la facture est lourde"

Pour le Barça, "la facture est lourde"
Par Eurosport

Le 03/04/2013 à 08:53Mis à jour Le 03/04/2013 à 13:05

Si le FC Barcelone est en position favorable avant la manche retour au Camp Nou, les Catalans garderont un souvenir mitigé de leur soirée parisienne.

La soupe à la grimace est un plat qui se mange chaud et dont l’amertume est une caractéristique immuable. Les Catalans, qui y ont goûté mardi soir au Parc des Princes, ne diront pas le contraire. S’ils sont repartis vers la Catalogne avec un résultat nul (2-2) qui leur permet d’entrevoir sérieusement les demi-finales de la Ligue des champions, ceux-ci ne garderont pas un souvenir impérissable de leur périple à Paris. Parce qu’ils ont mené à deux reprises et laissé filer une victoire qui leur tendait les bras, se sont sentis lésés par l’arbitrage et ont, accessoirement, perdu Lionel Messi et Javier Mascherano en cours de route.

Jordi Roura n’a pas été le dernier à regretter ces événements contraires qui ont gâché une soirée qui avait tout pour être parfaite. "Cela a été un vrai match de quart de finale. On a été supérieur et on a fait preuve d'intensité", a analysé l’adjoint de Tito Vilanova avant de se pencher plus précisément sur les éléments qui l’ont contrarié, ainsi que ses joueurs : "Il y a quand même eu quelques décisions discutables de l'arbitre. On n'a pas été aidé. Sur son but, Ibrahimovic est hors-jeu. Sur le corner, quand on sort deux joueurs, la règle est qu'il claire : il faut en faire rentrer au moins un. La facture est lourde à l’arrivée car on perd aussi Messi et Mascherano."

"Pas possible que l’arbitre n’ait pas vu le hors-jeu d’Ibra"

Au Camp Nou, Javier Mascherano ne sera pas de la fête. C’est d’ores et déjà acquis. Le défenseur - qui était de toute manière suspendu - est touché aux ligaments internes du genou droit et manquera les quatre ou six prochaines semaines de compétition. Lionel Messi, lui, attendra mercredi pour en savoir plus. Sorti pour une blessure à la cuisse droite, le quadruple Ballon d’Or doit passer des examens supplémentaires. Mais l’Argentin, aussi résistant soit-il, a peu de chances d’être aligné au retour.

Sauf catastrophe, Xavi sera lui bel et bien là. Il a huit jours pour digérer sa déception : "On est déçu de ce résultat. Encaisser un but en toute fin de rencontre est regrettable. On contrôlait le match, on a réalisé une belle performance et on rentre avec une saveur amère. A nous de nous rattraper au retour." Même constat pour Busquets, qui avait préféré sa soirée au Stade de France la semaine dernière. Cette deuxième sortie francilienne en une semaine était de trop. "Il n’est pas possible que l’arbitre n’ait pas vu le hors-jeu d’Ibra, parce qu’il l’était d’un ou deux mètres", a pesté le milieu de terrain, avant de relativiser : "Maintenant, on ne peut rien y faire. Le résultat est tel qu’il est et ce n’est pas en parlant que l’on y changera quoi que ce soit." Pour le Barça, ce duel face au PSG a eu un sérieux goût de victoire à la Pyrrhus. Sans la victoire.

Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0