Signé Messi

Signé Messi

Le 13/03/2013 à 11:44Mis à jour

De notre partenaire Foot123

Alors qu’il avait été transparent au match aller à San Siro, Léo Messi a été exceptionnel mercredi soir en 8e de finale retour de la Ligue des champions face à Milan (4-0). Auteur de deux superbes buts en première période, l’Argentin a montré qu’il était toujours là. Toujours prêt à faire la différence.

Après un coup de moins bien ces trois dernières semaines, Léo Messi s’est réveillé et c’est Milan qui en a fait les frais. Auteur de son 16e doublé en Ligues des Champions (record) et de ses 57e et 58e réalisations en Ligue des champions, la Pulga a écrit une autre page de son histoire déjà riche en buts et en succès.

Un premier but incroyable

Il n’aura fallu que cinq petites minutes à la Pulga pour remettre les Catalans sur les rails. Alors que le Barça mettait déjà une pression monstre sur la défense milanaise, Messi a frappé. Sur un de ses premiers ballons, le numéro 10 du Barça, pourtant encerclé par cinq joueurs lombards, a réalisé un enchainement d’une rapidité inouïe. Contrôle, frappe du gauche en pleine lucarne, le tout en une petite seconde, Abbiati est resté scotché sur sa ligne, impuissant. Un but "Musée du Louvre", un chef d’œuvre de technique qui a fait exploser les 95000 supporters catalans du Camp Nou. Lui qui n’avait jamais marqué face à une équipe italienne en 10 confrontations sur une action de jeu (3 penalties l’année dernière face à Milan) a vite brisé cette statistique. Après avoir frôlé l’égalisation de l’AC Milan, le FC Barcelone s’en est remis une nouvelle fois à son petit génie. Pas attaqué aux vingt mètres, Messi ne s’est pas fait prier et a immédiatement punit les Lombards avec une frappe du gauche puissante et imparable. En 39 minutes, l’Argentin a remis son équipe à hauteur du Milan. Certains estimaient qu’il n’était plus à la hauteur après la défaite à l’aller face aux Rossoneri (0-2) et les deux revers lors des clasicos (1-3 en Coupe du Roi et 1-2 en Liga) face au Real, la Pulga a apporté mardi soir des éléments de réponse. Il va très bien. Sa capacité à ridiculiser Mexès et Zapata pendant 90 minutes a été incroyable, tout comme sa faculté à porter son équipe. Ses combinaisons avec Iniesta et Daniel Alves notamment ont été phénoménales. L’arrière garde des Rossoneri a été dépassée du début jusqu’à la fin. Une première mi temps de haute voltige comme la deuxième où il a continué à martyriser des Milanais toujours aussi fébriles.

58 buts en C1… à 25 ans

Les records, Messi en dépassent, en fabriquent et s’en approprient depuis le début de sa carrière. Le quadruple Ballon d’Or est déjà une légende sur la scène européenne. Mardi soir face à l’AC Milan, le natif de Rosario a atteint la barre des 58 buts en Ligue des champions. Un chiffre qui lui permet de dépasser Ruud Van Nistelroy (56 buts) au classement des meilleurs buteurs de l’histoire de la C1. Lionel Messi occupe désormais la deuxième place derrière la légende madrilène, Raul, toujours en tête avec ses 71 buts. L’ancien joueur de la Roja a encore une petite avance, comme Milan hier avant le coup d’envoi du match, mais nul doute que si la Pulga continue comme ça, ce record tombera aussi, comme les autres. Ce n’est qu’une question de temps.

Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313