AFP

Battu à Chelsea (2-0), le PSG est éliminé : à trois minutes près, le PSG y était

A trois minutes près, le PSG y était

Le 08/04/2014 à 22:32Mis à jour Le 09/04/2014 à 11:32

Le PSG a été emporté en quart de finale de la C1 par l'intensité imposée par Chelsea. Battu par les Blues (2-0), Paris paie le but à l'extérieur du match aller (3-1).

Demba Ba a mis fin au rêve parisien. A la 87e minute, sur un centre fuyant passé entre une forêt de jambes, le Sénégalais a pris le meilleur sur Maxwell. Terrible épilogue pour le PSG. En apnée dès la première minute du match, Paris a fini par s’étouffer. Défaits à Stamford Bridge (2-0), les Parisiens voient leur aventure s’arrêter net en quart de finale, comme l’an passé. Eux qui rêvaient de Lisbonne ont pris une claque cinglante, une semaine après avoir dévoré les Blues au Parc des Princes (3-1). Paris paie cher le penalty d’Hazard à l’aller. Mais Paris s’arrête là avant tout parce qu’il a refusé le jeu. Il a plié et fini par craquer. Blanc avait promis que Paris viendrait pour jouer, pour marquer. Il n’en a pas eu l’occasion avant l’heure de jeu.

Pourtant, la marée bleue, promise aux Parisiens, s’est fait attendre. Chelsea a préféré installer la rencontre dans un faux rythme. Et c’est sur une touche longue et une erreur de marquage de Lucas que Schürrle, qui venait de remplacer Hazard blessé, a réveillé Stamford Bridge (32e). Bien sûr Lampard sur coup franc (27e) ou Cahill (36e) absolument seul aux 8 mètres auraient pu plier l’affaire bien plus vite. Un but parisien aurait mis Paris à l’abri. Mais Cavani et Lavezzi, absolument transparents, ou Lucas, maladroit, n’ont jamais pesé avant la pause. Et il a fallu attendre la 57e minute pour voir Paris touché un ballon dans la surface adverse.

Lucas évite un tacle de Willian, Chelsea - PSG 2014

Lucas évite un tacle de Willian, Chelsea - PSG 2014AFP

Cavani et Marquinhos ratent la balle de match

L’absence d’Ibrahimovic, même timide à l’aller, a fait très mal aux Parisiens et comme le milieu de terrain s’est noyé ce mardi, Paris n’a pas eu les armes pour espérer voir le dernier carré. Deux transversales coup sur coup de Schürrle (51e) et Oscar (53e) ont clairement matérialisé la domination anglaise. Vernis, Paris n’a cessé de courber l’échine. Mais c’est paradoxalement à l’issue de leur seul temps fort que les hommes de Laurent Blanc ont fini par craquer.

Enfin dangereux, Cavani, merveilleusement lancé par Cabaye, a raté la balle de match (77e), incapable de cadrer seul face à Cech. Dès sa première tentative, Ba, lui, a trouvé la cible et mis Paris à terre. Mourinho, fou de joie, est venu fêter la délivrance au cœur d’une fin de match irrespirable.

Le manager des Blues, au coaching inspiré puisque ses deux entrants ont fait basculer la rencontre, en a profité pour donner ses dernières consignes. Car Chelsea a dû tenir en fin de match lorsque Paris, dos au mur, s’est enfin mis à pousser. Mais Marquinhos, à la réception d’un centre en retrait, a buté sur Cech qui, d’une manchette, a définitivement envoyé Chelsea dans le dernier carré (90e+3e).

Lyon reste le dernier représentant de L1 qualifié pour une demi-finale de C1 (2010) et Monaco son dernier finaliste (2004). Le PSG voulait rêver plus grand. Les Blues l’ont ramené à une cruelle réalité.

0
0