Panoramic

Malmö - PSG : Age Hareide essaie de ne pas focaliser sur Zlatan Ibrahimovic

"Les derniers qui ont parlé de Zlatan, ce sont les Danois, et ça n'a pas porté ses fruits"

Le 24/11/2015 à 23:30Mis à jour Le 25/11/2015 à 14:10

LIGUE DES CHAMPIONS - Mercredi soir, Malmö reçoit le Paris Saint-Germain. Au-delà du match, l'événement, c'est le retour de Zlatan Ibrahimovic, la star parisienne, dans sa ville natale et le club de ses débuts. Mais Age Hareide, l'entraîneur du club suédois, s'efforce de détourner l'attention. Et d'éviter le sujet avec ses joueurs.

Pour Zlatan Ibrahimovic, ce match à Malmö, la terre qui l'a vu naitre, à la vie puis au football, possèdera forcément une saveur un peu particulière. Mercredi soir, il sera au centre de toutes les attentions. Mais ce qui est vrai pour lui vaut également pour le club suédois, lequel s'apprête à recevoir son plus illustre représentant. Ibra, à Malmö, c'est quelque chose. Du coup, pour l'entraîneur Age Hareide, difficile de faire oublier le retour de Zlatan pour se focaliser uniquement sur le match.

A ses joueurs, il s'est même refusé d'évoquer le sujet. Le meilleur moyen, à ses yeux, d'éviter de se tromper de cible. Malmö affronte Paris, pas Ibrahimovic. "Je n'en ai pas parlé une seule fois durant la préparation de ce match, a assuré le Norvégien mardi lors de sa conférence de presse à la veille de la rencontre. Je leur ai surtout dit que c'est avant tout un match important. Nous avons surtout regardé comment l'équipe parisienne joue, nous les avons étudiés."

" Il y aura face à nous de grandes stars internationales, peut-être même les meilleurs joueurs du monde"

Néanmoins, il est ni dupe ni naïf : "peut-être que certains joueurs pensent à Zlatan, car tout le monde ici en parle. Il revient dans sa ville natale, c'est normal. Mais bon, on doit se concentrer sur nous-mêmes et devons penser juste au match." Pas simple, donc, mais indispensable. "Il y a Zlatan qui est la star, mais c'est sûr que si on commence à en parler ça rendra les choses plus compliquées." Et Hareide, d'une touche humoristique, de se référer au passé récent d'Ibrahimovic en équipe nationale : "les derniers qui n'ont fait que parler de Zlatan ce sont les Danois et ça n'a pas porté ses fruits, donc on évite."

D'autant que, malheureusement pour Malmö, l'équation parisienne est loin d'être à une seule inconnue. Ibrahimovic n'est qu'un des maillons de la chaine et non l'unique souci d'Age Hareide. 'Il y aura face à nous de grandes stars internationales, peut-être même les meilleurs joueurs du monde, prévient le technicien suédois. Zlatan en fait partie. Donc ce sera une nouvelle très bonne expérience à prendre." A condition de ne pas se laisser polluer par le contexte. A ne pas laisser l'évènement (le retour d'Ibra) supplanter le match. "Quand on joue, lance-t-il en guise d'avertissement, il ne faut pas réfléchir à ce qui se passe autour, sinon on est dépassé."

Ses obligations de coach n'empêchent quand même pas Hareide d'être, comme tout le monde en Suède, très admiratif du joueur. "Ibra a deux grandes forces, estime-t-il. D'abord, c'est un athlète, il est très physique, il bouge très bien. Ensuite, il a une technique incroyable, surtout devant le but. En fait, il a énormément de qualités qu'on pourrait énumérer, mais elles sont avant tout physiques et techniques." Tout en espérant qu'il ne le montre pas trop mercredi soir au Swedbank Stadion, où Malmö rêve d'une victoire qui le rapprocherait de la Ligue Europa tout en entretenant le rêve d'un huitième de finale. Mais Ibra ne sera sûrement pas d'accord.

Age Hareide, l'entraîneur norvégien de Malmö

Age Hareide, l'entraîneur norvégien de MalmöPanoramic

Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0