Le Borussia devait défier l’AS Monaco, mardi soir en quart de finale aller de la Ligue des champions. Le match, remis à mercredi (18h45) a été reporté en raison d'un grave incident qui a touché le bus du club allemand. Sur les coups de 19 heures, trois explosions ont retenti sur le trajet menant les joueurs au stade.

Ligue des champions
"Le TAS n'est pas à la hauteur" : Tebas critique la clémence envers Manchester City
13/07/2020 À 13:16

"Le bus s'est mis en route" depuis l'hôtel de l'équipe pour gagner le stade lorsque "trois charges explosives ont détoné", a expliqué un porte-parole de la police, Gunnar Wortmann. Les vitres ont volé en éclat et une personne, Marc Bartra, a été blessée. Le quotidien espagnol Sport, qui a parlé avec l'entourage du joueur, assure qu'il va bien mais est "choqué". Il est touché à une main.

Les autres joueurs sont hors de danger, a rapidement révélé le club dans un deuxième tweet, intervenu quelques minutes plus tard.

Selon notre envoyé spécial, Martin Mosnier, l'AS Monaco, arrivée au stade, n'est pas sortie pour l'échauffement. Les joueurs, tels Fabinho ou Valère Germain, sont apparus sur le terrain pour la reconnaissance de la pelouse. Ils se sont tout de même entraînés une fois le report du match entériné. Dans la foulée de l'annonce du report du match, le speaker a demandé aux supporters de rester dans le stade, même s'il n'y avait pas "de raison de paniquer".

Ligue des champions
Avec 1,1 point par match en Ligue des champions, la Ligue 1 est à la dérive
25/10/2018 À 09:23