AFP

Guidé par Germain et Falcao, Monaco a passé l'obstacle Fenerbahçe pour aller en barrages de la C1

Guidé par Germain et Falcao, Monaco a passé l'obstacle Fenerbahçe pour filer en barrages

Le 03/08/2016 à 22:44Mis à jour Le 03/08/2016 à 23:37

LIGUE DES CHAMPIONS - Après sa défaite en Turquie la semaine dernière (2-1), Monaco a réussi à renverser la vapeur mercredi soir en battant Fenerbahçe 3-1 sur sa pelouse du stade Louis-II lors du match retour. Valère Germain, auteur d'un doublé, a été le grand artisan de la qualification monégasque pour les barrages de la Ligue des champions. Falcao a lui marqué, avant de sortir, blessé.

L'AS Monaco poursuit sa route vers la phase de groupes de la Ligue des Champions. Une semaine après sa défaite à Istanbul (2-1), le club de la Principauté a battu Fenerbahçe (3-1) au stade Louis-II ce mercredi soir lors du match retour du 3ème tour préliminaire de la C1. Un doublé de Germain et un penalty de Falcao permettent à Monaco d'accéder aux barrages.

Le duo Falcao-Germain a encore frappé. Déjà performants lors des matches de préparation (neuf buts à eux deux), les deux attaquants monégasques se sont à nouveau distingués ce mercredi soir face à Fenerbahçe. Mais cette fois, l'enjeu était de taille : l'ASM devait s'imposer pour accéder aux barrages de la Ligue des champions. Et la doublette a répondu présent. Dès la 2e minute, Falcao a lancé Germain en profondeur d'un extérieur du pied droit délicieux. L'ancien Niçois n'a pas tremblé et trompé Taskiran d'une puissante frappe à ras de terre parfaitement placée au premier poteau (1-0, 2e).

Germain dans tous les bons coups

Falcao passeur, puis Falcao buteur un quart d'heure plus tard. Servi par Sidibé, Dirar, par ailleurs très bon tout au long de cette rencontre, a été fauché dans la surface par Kaldirim. Le "Tigre" a ouvert son pied et pris le gardien turc à contre-pied pour marquer le deuxième but de l'ASM sur penalty (2-0, 18e). Un début de match parfait. Mais terni par la sortie sur blessure du Colombien juste avant la pause.

Une passe, un but pour Falcao en une période. Un doublé et une activité incessante pour Germain. Le duo semble rôdé. Reste à connaître la gravité de la blessure du Colombien…

Emenike a encore fait trembler le Rocher

Apathiques en première période, les Turcs ont affiché un visage nettement plus séduisant par la suite, notamment lors du premier quart d'heure du second acte. Auteur d'un doublé à l'aller, Emenike a encore fait mal à la défense monégasque. Le Nigérian a d'abord touché la barre sur un service de Van der Wiel (52e). Quelques secondes plus tard, il a cette fois conclu une offrande de l'ancien Parisien et permis à son équipe d'égaliser sur l'ensemble des deux matches (2-1, 53e). Un but sans doute entaché d'une légère position de hors-jeu.

Le Fener' aurait ensuite pu obtenir un penalty sur un centre de Van der Wiel détourné de la main par Mendy (57e). Mais l'arbitre portugais Artur Dias n'a rien signalé. Grâce à un but de Germain quelques minutes plus tard, Monaco s'est donc sorti du piège turc et a validé son billet pour les barrages de la C1. Un tour fatal aux hommes de Leonardo Jardim l'an passé (élimination face à Valence, 1-3, 2-1). L'ASM connaîtra son futur adversaire (matches les 16-17 et 23-24 août) ce vendredi peu après 12h. Et, quel qu'il soit (Manchester City, Villarreal, Porto, Ajax, Borussia Mönchengladbach), la tâche ne sera pas aisée.

0
0