Dans son édition du jour, le quotidien l'Equipe revient sur les coulisses de l'exploit parisien face au FC Barcelone et s'interroge sur la dimension psychologique de la blessure de Thiago Silva. Ménagé le week-end dernier à Bordeaux en raison de douleurs musculaires au mollet, le capitaine parisien a dû déclarer forfait pour le choc face aux Barcelonais la veille du match, a priori pour les mêmes raisons.

Ligue des champions
Kimpembe, l'invité surprise devenu cauchemar de la MSN
15/02/2017 À 16:57

Thiago Silva tétanisé par l'enjeu ?

Un forfait qui n'a pas porté préjudice au PSG, Presnel Kimpembe ayant brillamment tenu sa place en défense, mais qui semble susciter quelques interrogations, pour ne pas dire fantasmes, à l'intérieur-même du groupe parisien. "Difficile de dire s'il est blessé. Les examens médicaux n'ont pas montré grand-chose. On dirait qu'il s'est tétanisé à l'approche de l'événement" a ainsi confié un "habitué du centre d'entraînement parisien", sous couvert d'anonymat, à l'Equipe, qui rapporte en outre qu'O Monstro faisait grise mine à l'aube de la rencontre, demandant par exemple à ce qu'il y ait moins de musique en salle de soins.

Si l'anecdote musicale semble relativement futile, que sous-entend la confidence anonyme de l'habitué du Camp des Loges ? Que Thiago Silva, qui avait exhibé au monde entier sa fragilité psychologique lors du Mondial 2014, aurait eu peur de défier la MSN ? Qu'il ne sentait pas à la hauteur ? Difficile à croire. Pleurer lors d'une séance de tirs au but en Coupe du Monde et refuser de participer à une si belle affiche sont deux choses différentes. On peut plus raisonnablement penser que le joueur, qui a récemment prolongé jusqu'en 2020, n'était tout simplement pas à 100% et que le staff parisien n'a voulu prendre aucun risque. Une thèse appuyée par les informations de CulturePSG. Que Thiago Silva ait été déçu de ne pas pouvoir aider son équipe coule de source. L'inverse aurait été, pour le coup, plus surprenant.

Ligue des champions
Emery, la victoire qu'il fallait et qui justifie tout
15/02/2017 À 14:01
Transferts
Par ici les bonnes affaires ? Le onze des joueurs en fin de contrat
23/06/2020 À 18:18