Le PSG a été surclassé au Camp Nou dans le jeu, mais a peut-être aussi payé son manque de poids dans les instances et son manque de renommée sur la scène européenne. C'est en tout cas l'analyse de nombreux observateurs, avec pour symbole l'arbitrage contesté de Monsieur Denis Aytekin, qui basculerait en faveur du grand, du puissant, en l'occurrence du Barça.
Un avis partagé en tout cas par Bernard Tapie, l'ancien président de l'Olympique de Marseille, aujourd'hui patron du quotidien régional La Provence. "Tu es allemand, tu arbitres PSG - Barcelone. Eh bien, le PSG, tu n'en as rien à faire. Rien. Le club qui t'a fait rêver, c'est le Barça, pas Paris. Quand Cavani est bousculé dans la surface de réparation, ça ne finit pas pareil que si c'est Messi", juge ainsi "Nanard" dans les colonnes de L'Equipe ce mercredi. "Les dirigeants du PSG doivent se rendre compte de ça ou arrêter le football parce que le football fonctionnera toujours comme ça", ajoute-t-il.
Ligue des champions
Zéro mental, zéro chance d’y arriver : le PSG doit changer de culture
09/03/2017 À 16:59
Pour l'homme qui a permis à l'OM de remporter la seule C1 de l'Histoire du football français, Paris a besoin aujourd'hui de plus de charisme et de respect dans le monde du football. "Le PSG a besoin d'un très, très grand manager dont le nom signifie quelque chose. Il a suffisamment d'argent pour se le payer", glisse Tapie, qui a une idée bien précise de l'homme à remplacer : "Kluivert, il faut arrêter. Il vous a fait rêver ? Pas moi. Kluivert, il ne m'a rien fait. Mais enfin... Dans le très haut niveau, il y a des mecs fabuleux." Le Néerlandais appréciera.
Ligue 1
C'est officiel, le PSG se sépare de Kluivert
09/06/2017 À 18:33
Football
Avenir de Kluivert, nouveau directeur sportif, cellule de recrutement : le PSG prépare sa mue
18/04/2017 À 08:14