Getty Images

AS Rome - Shakhtar Donetsk : Alisson, le rempart romain à l'épreuve de la C1

Alisson, le rempart romain à l'épreuve de la C1
Par Simon Farvacque via AFP

Le 12/03/2018 à 22:11Mis à jour Le 12/03/2018 à 23:21

LIGUE DES CHAMPIONS - Alisson, gardien brésilien de 25 ans, fait le bonheur de l'AS Rome cette saison. Il sera l'un de ses atouts, ce mardi au Stadio Olimpico, pour éliminer le Shakhtar, vainqueur 2-1 en huitième de finale aller. Si le portier de la Seleçao espère un jour passer de rempart à empereur romain, il doit se montrer décisifs dans les grands rendez-vous.

"Ce n'est une surprise que pour ceux qui ne le connaissaient pas, il est très sécurisant pour son équipe." Le compliment vient de Gianluigi Buffon, excusez du peu, et il est adressé à Alisson, gardien de la Roma. Le portier brésilien de 25 ans réalise une très bonne saison avec La Louve, qui l'a recruté à l'été 2016 pour "seulement" 8 millions d'euros.

Alisson - Roma-Atletico 2017

Alisson - Roma-Atletico 2017Getty Images

" Je n'ai jamais douté "

L'ancien joueur de l'Internacional (Porto Alegre), 22 sélections avec la Seleçao, a mis du temps à se révéler aux yeux du grand public, sur le "vieux continent". Il faut dire qu'il a dû patienter un an, avant de faire ses preuves dans la capitale italienne. Ce grand fan de musique (joueur de guitare et de ukulélé) a d'abord rongé son frein dans l'ombre de Wojciech Szczesny, prêté par Arsenal à la Roma jusqu'en 2017.

Difficile de se contenter des matches de Coupe d'Italie, lorsque l'on aspire à être titulaire et que l'on a "déjà" 24 ans ? "Je n'ai jamais douté de mes qualités" rétorque Alisson, qui considère qu'il a depuis "progressé dans tous les domaines" et a maintenant atteint la barre des 50 rencontres avec la Roma.

Explosif malgré son grand gabarit

Alisson n'est pas seulement rassurant par sa stature (1m93, 91 kg) et son calme. Peu réputé pour son jeu au pied, il brille en revanche par sa vitesse d'exécution et ses réflexes. Bon sur sa ligne sur l'ensemble de la saison (79.2% de tirs arrêtés), il a joué un rôle majeur dans la victoire référence des hommes de Di Francesco, 4-2 à Naples, en championnat le 3 mars dernier. C'est justement sa capacité à répondre présent "le jour j" qui va maintenant être scrutée.

En effet, pour passer du statut de bon à grand gardien, il devra s'illustrer dans les matches importants avec son club, avant de très probablement disputer sa première Coupe du monde, cet été. Cela commence par une grosse performance, ce mardi au Stadio Olimpico face au Shakhtar, vainqueur 2-1 en huitième de finale aller de la C1.

0
0